Apprendre à coder rapidement c’est se donner les moyens d’appliquer ses idées en créant des applications et des sites web. Ça donne aussi la sensation d’être indépendant, autonome et libre de choisir ses missions et ses tarifs.

En effet, la rareté crée le besoin, et devenir développeur web peut vous permettre de faire partie d’une catégorie professionnelle. Où les codeurs et les programmeurs informatiques sont très recherchés de nos jours sur le marché du travail digital.

Par quoi faut-il commencer pour apprendre à coder et devenir développeur web ?

Faut-il commencer par la maîtrise des langages Html et CSS par exemple ? La réponse est bien évidemment non. En effet, connaître le html et le css ne fait pas de vous un développeur web,

Le html et le css, sont tout simplement utilisés pour du traitement de texte. Ce sont des langages de balisage qui se trouvent en haut d’un édifice, qui est lui-même composé de plusieurs briques. Ils ne constituent donc que la partie émergée de l’iceberg, qu’on peut nommer ici par le code.

Le programme Coding Accelerator c’est quoi ?

Pour apprendre rapidement à coder il faut bien commencer par le commencement, en maîtrisant les fondations, et non pas par la fin. C’est-à-dire, il faut respecter une méthodologie composée de différents paliers complémentaires entre eux.

Il faut éviter de sauter des paliers et ne pas respecter l’ordre des compétences à connaître pour apprendre graduellement à coder.

Le programme Coding Accelerator est un programme d’accompagnement, pas à pas, au profit des désireux d’apprendre rapidement à coder.

Ce programme est le fruit d’un travail réalisé par des développeurs web autodidactes au départ. Qui se sont formés par la suite, en suivant des formations dans le domaine de la programmation informatique.

C’est aussi un formidable moyen pour apprendre à devenir développeur web, quel que soit le langage informatique utilisé.

L’apprentissage du code, un processus en plusieurs étapes

La structure de la formation coding accelerator s’apparente à une structure pyramidale, avec des blocs de compétences qui constituent les fondations pour maîtriser le code.

1- Le mental

En matière d’apprentissage de code, le mental est la base de tout. Car, avoir un mental d’acier constitue le socle et le fondement, pour s’engager à fond dans ce processus de formation accélérée en code informatique.

Sinon, vous risquez de jeter l’éponge et abandonner votre projet en cours de route.

2- Le problem solving et le bloc universel de données

Le Problem solving

Le deuxième palier commence par la notion du problem solving, autrement dit, comment résoudre les problèmes liés aux codes pour réussir vos projets digitaux ?

Car, se creuser la tête pour trouver des solutions informatiques, fait partie du quotidien d’un développeur web et c’est la base du code informatique.

Le bloc universel de données

Par la suite on trouve ce qu’on appelle le bloc universel de données, qui est constitué d’un ensemble de notions communes qu’on peut trouver dans 99 % des langages informatiques.

Ce bloc se compose de 3 éléments-clés, les types de données, la structure de contrôle et les principes de programmation.

1-Les types de données :

En programmation informatique, un type de donnée définit la nature des valeurs que peut prendre une donnée. Ainsi que les opérateurs qui peuvent lui être appliqués.

On parle, notamment, des chaînes de caractères, des tableaux, des entiers et des floats. Il est impératif de bien maîtriser cette compétence, pour bien savoir comment utiliser les données.

2- Structure de contrôle :

C’est une instruction particulière d’un langage de programmation impératif, pouvant dévier le flot de contrôle du programme la contenant lorsqu’elle est exécutée.

En des termes plus simples, c’est tout ce qui permet de créer une logique dans votre code comme, les conditions, les boucles et les fonctions. Qui vont vous permettre de mieux appréhender vos problèmes informatiques pour les résoudre par la suite.

3- Les principes de programmation :

cette compétence fait référence à des notions qui sont partagées par tous les langages comme, la syntaxe, la séquence d’exécution synchrone ou asynchrone. Il est important de bien connaître ces principes pour coder.

3- L’environnement de travail

Le troisième étage de cet édifice est composé de différentes compétences, à l’image du shell, de l’éditeur de texte, le GIT, le scripting et le paradigme de programmation.

1- Le shell ou interface système 

C’est une couche logicielle qui fournit l’interface utilisateur d’un système d’exploitation. La maîtrise du shell est incontournable pour tout développeur web qui se respecte.

2- L’éditeur de texte 

C’est un logiciel destiné à la création et l’édition de fichiers textes, qui permet, s’il est bien contrôlé et manipulé, d’accélérer la cadence et la productivité d’un codeur.

3- Le GIT 

C’est le plus connu des logiciels de gestion de versions décentralisés, vous devez être capable de la manier et de le faire fonctionner pour coder.

4- Le scripting ou langage de script 

C’est un langage de programmation interprété qui permet de manipuler les fonctionnalités d’un système informatique.

5- Paradigmes de programmation 

C’est la manière dont le développeur va mettre en forme le code dans sa tête, comme le paradigme de programmation impérative et le langage C, ou la programmation orientée objet et le C++, JavaScript ou Ruby.

IL faut bien comprendre et maîtriser chacun de ces paradigmes, ainsi que les différences qui existent entre eux, pour enrichir sa culture web afin de mieux remplir sa tâche.

4- Une expérience des algorithmes

Il s’agit d’une étape importante dans ce processus d’apprentissage du code. Car, elle vous permet d’être confronté directement au quotidien d’un développeur, qui est de construire des algorithmes à partir d’un langage. À l’image de Ruby, JavaScript, python ou autres, pour résoudre les problèmes informatiques et progresser.

5- Les disciplines

Le cinquième bloc de compétences c’est celui des disciplines comme, le web, le mobile, la programmation de logiciels, les jeux vidéo et la block chaîne.

Le web

Il est constitué de sous-disciplines comme :

– Le Front-Office;

– Le Back-Office;

– DEV OPS/ l’unification du développement logiciel et de l’administration des infrastructures informatiques.

Le mobile

Pour cette discipline on a des sous-disciplines également comme IOS et android.

Blockchain

Une chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle

Où peut-on apprendre à coder rapidement ?

Il y a plusieurs ressources gratuites qui permettent aux stagiaires de se lancer dans l’apprentissage de ces fondations comme :

– le cours gratuit d’introduction à la programmation CS 50 de la prestigieuse université de « Harvard » ;

learnenought.com pour apprendre gratuitement certaines briques qui font partie des fondations pour maîtriser le code, comme le GIT et l’éditeur de texte ;

learnshell.org qui vous permet de pratiquer sur la ligne de commande et comprendre son fonctionnement. Le site propose un programme interactif pour mettre en pratique vos connaissances théoriques.

D’autres liens pour des cours gratuits et payants mais accessible à faible coût comme:

– le site Udemy

Il s’agit d’une bibliothèque de cours en ligne. Une section pratique d’évaluation et d’examen est en place pour vous aider à choisir des cours qui vous correspondent selon vos besoins et votre niveau.

On y propose une multitude de langages, mais attention, si certains cours sont gratuits, d’autres sont payants mais les prix sont raisonnables.

Bonus:

Découvrez des outils et ressources utiles pour démarrer vos projets autour du développement web dans cet article Ressources en ligne pour les développeurs Web

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)