Pour la première fois dans son histoire, la saga Star Wars fait un écart de conduite.

Disney+ diffusait mercredi dernier les trois premiers épisodes de sa nouvelle série estampillée Star Wars. Avec Andor, la plateforme explore le passé de Cassian à travers la galaxie, la narration va le suivre alors qu’il rejoint la Rébellion. Comme Rogue One, auquel elle est directement liée, la série entend porter un regard plus mature sur l’univers imaginé par George Lucas.

Il s’agira d’explorer la montée en puissance du régime totalitaire à travers les yeux des peuples opprimés. Ici pas de Jedi ou de Seigneur Sith, la naissance d’un mouvement contestataire dans la galaxie se joue à l’échelle humaine. La tonalité de l’œuvre de Stephen Schiff diamétralement opposée à celles des différentes séries et films sortis plus tôt cette année.

L’heure est la maturité dans l’esthétique, mais aussi dans les thématiques abordées. C’est ainsi que la saga Star Wars s’est offert une première fois assez étonnante. Comme l’on fait remarquer les spectateurs sur les réseaux sociaux, un personnage a prononcé un mot que l’on n’avait jamais entendu chez Lucas ou J.J. Abrams. On peut entendre dans la bouche d’un soldat impérial le mot “Merde”, pour la première fois en presque 45 ans.

#Andor spoilers

The first time someone in Star Wars says “Shit” and it’s some Scottish guy pic.twitter.com/FvsTSj5u3W

— Lalo 🛡 ANDOR SPOILERS (@clonehumor) September 21, 2022

Pour rappel, aux États-Unis, un métrage utilisant un langage grossier au cinéma peut se voir affubler d’une étiquette R-Rated. Équivalent d’interdit aux mineurs, ce label est à absolument éviter pour Disney qui fait de la classification PG-13 sa norme. Rassurez-vous, la simple présence de ce mot n’a pas changé la classification de la production qui reste parmi les œuvres accessibles au plus de 12 ans, tout comme Obi-Wan Kenobi ou encore The Mandalorian.

De l’amour aussi…

Mais cet écart de conduite n’est pas la seule manière avec laquelle la série se démarque. Dans le troisième épisode, la narration aborde sans détour un élément jusqu’ici largement écarté de la saga : la sexualité. Alors que les relations amoureuses devaient jusqu’ici se contenter du hors-champ, elles s’invitent cette fois-ci devant les yeux des spectateurs.

Rappelons qu’une autre licence iconique de l’écurie Disney avait aussi passé le cap très récemment. C’est dans Les Éternels, réalisé par Chloé Zhao, que la première relation sexuelle entre deux personnages Marvel avait été immortalisée. C’est Richard Madden et Gemma Chan qui avait eu droit à cet honneur au cinéma. Le film s’était d’ailleurs largement affranchi des codes du Marvel Cinematic Universe.

Découvrir Andor sur Disney+

Read More

0 CommentsClose Comments

Leave a comment

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)