Les scientifiques ne perdent pas espoir. Malgré des années de recherches infructueuses, ils n’abandonnent pas l’idée de trouver une forme de vie extraterrestre. Cette mission n’est pourtant pas des plus faciles. Au vu de l’immensité de l’Univers, les possibilités sont infinies. Pour être plus efficaces, les chercheurs doivent donc déterminer les endroits qui sont les plus susceptibles d’accueillir une vie extraterrestre. Ainsi, ils pourront réduire leurs zones de recherche.

C’est ce qu’on fait les chercheurs de l’Université Villanova, aux Etats-Unis. Jusqu’ici, la plupart des experts pensaient qu’il fallait chercher des formes de vie du côté des étoiles similaires au Soleil. En effet, leur zone habitable offrirait les conditions propices à l’apparition d’une vie extraterrestre. Les chercheurs de l’Université Villanova ne sont pas du même avis.

Crédits Pixabay

Selon eux, il faudrait plutôt se concentrer sur les étoiles oranges de type K qui possèdent ce que les scientifiques appellent la « zone Boucles d’or. »

Des étoiles qui offrent de meilleures conditions que le Soleil ?

Pour le commun des mortels, une étoile reste une étoile. Toutefois, la communauté scientifique les a classées dans différentes catégories. Les étoiles ressemblant au Soleil entrent par exemple dans la catégorie de type G. Ce sont des naines jaunes qui ont une durée de vie de 10 milliards d’années.

Les étoiles de type K, quant à elles sont des naines oranges, qui peuvent vivre entre 15 et 40 milliards d’années. Les chercheurs s’intéressent à ces naines oranges pour une raison bien précise : leur « zone Boucles d’or. » Il s’agit de la zone habitable des étoiles. D’après les scientifiques, la zone Boucles d’or des étoiles de type K offre de meilleures conditions à l’apparition de la vie que le Soleil, car elles seraient plus lumineuses et chaudes.

A lire aussi : Quand un astronome cherche à contacter son créateur par le biais des étoiles

Des naines oranges qui existent en abondance

Si l’hypothèse de ces chercheurs est vraie, alors on ne devrait pas tarder à trouver des planètes abritant des formes de vie extraterrestre. En effet, d’après le scientifique Edward Guinan, de l’Université Villanova, ces naines oranges seraient plus nombreuses et donc plus faciles à trouver que celles de type G.

« Si vous cherchez des planètes habitables, l’abondance de ce type d’étoiles maximise vos chances de trouver de la vie », a-t-il déclaré.

Oliviez Hernandez, directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan, à Montréal a ajouté qu’ « avec le très grand nombre d’étoiles de classe K, on augmente largement les probabilités de trouver des exoplanètes autour de ces étoiles. »

A lire aussi : On a découvert dans notre galaxie des étoiles uniques en leur genre

Les résultats de cette étude ont été présentés à l’occasion de la 235ème rencontre de l’American Astronomical Society, à Hawaï.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)