Samsung. Voilà, vous pouvez passer à autre chose. Je plaisante, bien sûr.

Ce n’est pas une révélation, mais le format de nos smartphones a peu évolué au fil des années. Plusieurs générations ont passé, mais on retrouve toujours un châssis rigide et un écran tactile. Alors bien sûr, derrière, les définitions ont changé, de même pour les modules photo, les processeurs ou même la connectique et la connectivité, mais nos smartphones sont restés fondamentalement les mêmes.

La charnière a elle aussi été mise à jour
La charnière a elle aussi été mise à jour

Et puis, Royole a sorti son premier smartphone pliant. Suivi de Samsung, Huawei et Motorola.

Samsung, le numéro 1 du marché du smartphone pliant

La presse, enchantée, a salué ces multiples initiatives, mais il semblerait que tous les constructeurs ne soient pas sur le même pied d’égalité. C’est du moins ce que l’on peut déduire du tout dernier rapport remis par la DSCC, un rapport portant sur le marché des smartphones pliants et sur la part détenue par chaque constructeur.

Et bien sûr, ses conclusions, vous les connaissez déjà. De tous les constructeurs présents sur ce secteur, c’est Samsung qui se dégage du lot avec pas moins de 88 % des parts de marché.

Ce qui, en soit, n’est pas vraiment surprenant. Samsung a en effet multiplié ses investissements et la marque a lancé depuis l’année dernière trois modèles différents : le Galaxy Fold, le Galaxy Z Flip et le Galaxy Z Fold 2. Trois modèles assez différents les uns des autres, mais qui bénéficient d’une construction et de finitions bien supérieures à leurs concurrents.

Et ce n’est que le début de l’aventure !

C’est du moins le cas du Galaxy Z Fold 2 qui, en terme de look et de sensations, n’a absolument rien à envier à un Galaxy Note 20 Ultra.

Mais le rapport ne s’arrête pas là. Il révèle également que Samsung Display, la division en charge de la conception des écrans de la firme, a vendu 96 % des panneaux présents sur les smartphones pliants du marché au troisième trimestre 2020. 96 %, oui, c’est un gros chiffre. Et le constat est le même lorsqu’on raisonne sur toute l’année. Samsung détiendrait à lui seul 87 % du marché des écrans pliants. Mondial, évidemment.

Et cette tendance ne devrait pas s’inverser l’année prochaine, d’autant que Samsung aurait l’intention, à terme, de remplacer les Galaxy Note par les Galaxy Z – et donc par sa gamme de smartphones pliants. Une preuve de plus que la marque coréenne mise beaucoup sur ce nouveau format. Maintenant, tout ce que l’on espère, c’est que les prix vont vite baisser.

A plus de 2 000 €, on ne peut pas dire que le Galaxy Z Fold 2 soit très accessible.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)