La manière dont Facebook compte gérer les données personnelles sur WhatsApp inquiète plusieurs utilisateurs. En témoigne l’alternative Signal qui a été submergée par le nombre de nouveaux inscrits.

L'application Signal

L’application Signal // Source : Frandroid

Facebook met à jour les conditions d’utilisation de WhatsApp et change notamment la manière dont l’application de messagerie partage vos données avec les autres services de la maison-mère, Messenger et Instagram. Au sein de l’Union européenne et du Royaume-Uni, l’entreprise assure que les informations en question ne seront pas utilisées dans un but commercial. Malgré cette explication, le concurrent Signal se frotte déjà les mains.

En effet, via le compte Twitter officiel de la plateforme, on apprend que Signal a été temporairement submergé par le nombre de nouveaux utilisateurs.

Verification codes are currently delayed across several providers because so many new people are trying to join Signal right now (we can barely register our excitement). We are working with carriers to resolve this as quickly as possible. Hang in there.

— Signal (@signalapp) January 7, 2021

« Les codes de vérification sont actuellement retardés chez plusieurs fournisseurs parce qu’il y a tant de nouvelles personnes qui essaient de rejoindre Signal en ce moment », lit-on dans la publication datant du 7 janvier. Le souci a depuis été corrigé et les équipes de Signal expliquent notamment en réponse à leur tweet que « les nouveaux utilisateurs en Europe devraient pouvoir s’enregistrer à nouveau sans délai ».

Cet incident — plutôt réjouissant pour Signal — est survenu à peine quelques heures après que la nouvelle politique d’utilisation de WhatsApp a commencé à faire parler d’elle. Par ailleurs, l’application alternative a su bien surfer sur cette polémique en mettant en avant à quel point il était facile de transférer des conversations sur Signal depuis une autre plateforme.

Signal

Signal

Elon Musk et Edward Snowden en ambassadeurs

En outre, le service a pu profiter d’un coup de publicité de deux pontes du monde de la tech et des réseaux sociaux. Elon Musk et Edward Snowden ont en effet tous les deux incité leurs followers à utiliser Signal. L’ancien agent de la NSA exilé en Russie s’est même fendu d’un tweet où il suggère explicitement qu’il ne serait plus de ce monde s’il utilisait une autre application de messagerie.

Here’s a reason: I use it every day and I’m not dead yet. https://t.co/Trhgqbwdpj

— Edward Snowden (@Snowden) January 7, 2021

« Voici une raison : je l’utilise tous les jours et je ne suis toujours pas mort », écrit le lanceur d’alerte. Il faut dire que Signal a toujours mis en avant le chiffrement solide qu’il opérait sur toutes les conversations échangées sur sa plateforme pour garantir la confidentialité des propos qui y sont tenus.

Précisons que c’est également un argument déployé par Telegram, un autre service de messagerie instantanée.

Les meilleures applications de messagerie instantanée pour discuter avec vos amis (même à l’étranger)

Les applications de service de messagerie instantanée se bousculent sur Android et iOS. Découvrez notre sélection pour mieux choisir l’application de chat qui vous correspond le mieux, que vous ayez envie de discuter discrètement, de…

Lire la suite

Logo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)