Décidément, l’univers de Game of Thrones sur HBO Max va être massif. Alors que la chaîne développe déjà deux spin-offs de sa série à succès, Variety annonce qu’elle a pour projet de créer une nouvelle licence cette fois-ci en animation.

Crédits : Game of Thrones HBO

En mai 2019, les fans de Game of Thrones devaient faire leurs adieux à la série à succès. Mais cet épisode final ne sonnait pas la fin des aventures à Westeros pour autant. Depuis HBO Max entend surfer sur le succès de l’univers créé par George R.R. Martin pour attirer de nombreux abonnés sur sa plateforme. La firme développe déjà deux spin-offs, qui se situeront avant les événements de Game of Thrones. House of the Dragon, attendue pour 2022 se déroule 300 ans avant la rébellion de Robert Baratheon et suit le Roi Aegon, aussi appelé Aegon le conquérant. Quand à Tales of Dunk and Egg, elle sera adaptée de la série de romans éponymes. Cette fois-ci HBO prévoit de transporter l’univers dans le monde de l’animation. Pour l’instant, cette nouvelle série reste assez mystérieuse et aucun scénariste ou réalisateur n’est encore attaché au projet.

HBO Max muscle son jeu

Les plateformes SVOD se livrent une bataille sans merci. Elles jouent des coudes pour détrôner l’actuel maître des lieux, Netflix, et visiblement HBO Max a de grandes chances de s’imposer durablement dans le paysage. Si pour l’instant elle n’est disponible que de l’autre côté de l’atlantique, elle se targue déjà d’avoir 36,66 millions d’utilisateurs actifs. Une augmentation de souscriptions par rapport à septembre dernier, 28,7 millions à l’époque, qui s’explique surtout par la nouvelle stratégie qu’elle a adoptée avec Wonder-Woman 1984. Le film de Pathy Jenkins avait eu droit à une sortie simultanée sur la plateforme et dans les salles obscures. HBO Max pourra à l’avenir aussi compter sur plusieurs licences à succès comme Friends, dont l’épisode spécial devrait bientôt débarquer, mais aussi Harry Potter, qui aura droit à une série dans les prochaines années. Malgré tout, HBO Max est encore loin de détrôner le N rouge et ses 195 millions d’abonnés. En France, la plateforme devrait être accessible d’ici la fin de l’année 2021.

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)