Afin de démocratiser la mesure du rythme cardiaque et de la respiration, Google va déployer une option sur ses smartphones Pixel pour utiliser l’appareil photo afin de mesurer ces données de santé. La fonction sera déployée par la suite à d’autres téléphones Android.

Module photo carré du Google Pixel 4a

Un module photo carrée pour le Google Pixel 4a // Source : Frandroid

Pour mesurer son rythme cardiaque, le moyen le plus simple depuis quelques années est de s’équiper d’un bracelet ou d’une montre connectée. Ces appareils, une fois accrochés au poignet, permettent en effet de mesurer sa fréquence cardiaque, mais également d’autres informations comme la SpO2, le VO2 Max et intègrent même parfois un électrocardiogramme.

Mais est-il vraiment nécessaire de passer par l’achat d’un appareil dédié pour mesurer ces données ? C’est la question que s’est posée Google la semaine dernière. La firme a en, effet annoncé le lancement d’une nouvelle fonctionnalité, prévue dans un premier temps uniquement sur ses smartphones Pixel. Les téléphones pourront en effet analyser le rythme cardiaque et la fréquence de respiration des utilisateurs simplement à l’aide du module photo.

Ce n’est pas la première fois qu’une technologie de ce type est développée. L’an dernier, on apprenait que Xiaomi travaillait à l’analyse de la fréquence cardiaque en utilisant l’appareil photo de ses smartphones. Il suffisait alors de poser le doigt sur le capteur photo et sur le flash du smartphone. Samsung a longtemps proposé une fonction similaire sur ses smartphones, à partir du Galaxy S5. La méthode est identique du côté de Google comme l’indique le site The Verge. De fait, le smartphone pourra illuminer le doigt à intervalles réguliers et le capteur photo pourra ainsi évaluer le rythme des battements du cœur en fonction de la lumière absorbée et de la lumière réfléchie. Un système qui se rapproche en fait de la méthode déjà utilisée par les capteurs de rythme cardiaque des montres et bracelets : la photopléthysmographie.

En plus de l’analyse du rythme cardiaque, Google a également annoncé que ses smartphones seront capables d’analyser le rythme de respirations. Pour ce faire, les utilisateurs n’auront qu’à se filmer à l’aide de la caméra selfie. Le smartphone sera alors capable d’analyser les mouvements de la tête et du buste et d’en déduire le nombre de respirations par minute.

Un moyen de démocratiser les mesures de santé

Bien évidemment, ces analyses seront ponctuelles. Il ne s’agit donc pas de remplacer durablement une montre ou un bracelet connecté, capables d’analyser en permanence la fréquence cardiaque des utilisateurs. Néanmoins, c’est une manière, pour Google, de démocratiser ce type de données de santé.

Google annonce par ailleurs une bonne précision pour ses mesures, avec une marge d’erreur de 2 % pour la fréquence cardiaque et d’une respiration par minute.

Dans un premier temps, cette fonction ne sera proposée qu’à titre expérimental pour les utilisateurs de smartphones Pixel. Le déploiement est prévu le mois prochain. Néanmoins, à moyen et long terme, Google prévoit bel et bien de proposer ces fonctionnalités pour d’autres smartphones Android. L’éditeur souhaite simplement tester rigoureusement, et à plus grande échelle, ces mesures, avant de les déployer vers d’autres appareils.

Rythme cardiaque, VO2max, SpO2, ECG : comment les montres connectées prennent soin de votre cœur

Les montres connectées récentes proposent bien plus qu’un simple podomètre. Elles permettent désormais de mesurer le rythme cardiaque, mais aussi le VO2max, la SpO2 et même l’ECG. On vous explique tout.

Lire la suite

Logo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)