Depuis 17 h, ce lundi 4 octobre, les applications qui appartiennent toutes au groupe Facebook ont cessé de fonctionner. Les origines de la panne sont pour l’heure inconnues.

Des milliers d’utilisateurs de Facebookd’Instagram, son application de partage de photos, et de WhatsApp et Messenger, ses applications de messagerie, n’ont plus accès à leurs services, rapporte ce lundi 4 octobre le site Downdetector.com.

Ce site spécialisé dit avoir reçu plus de 20 000 rapports d’incidents de la part d’utilisateurs incapables de se connecter aux différentes applications.

Instagram avait subi une panne similaire il y a quelques semaines, qui avait été réglée en quelques heures. En ce moment, ce sont bien tous les réseaux appartenant au groupe Facebook qui sont en difficulté. Pour l’heure, la nature de la panne n’a pas encore été identifiée.

Les visiteurs du site Facebook ont ​vu une page d’erreur ou un message indiquant que leur navigateur ne pouvait pas se connecter. Les applications WhatsApp et Instagram ont continué à fonctionner, mais n’ont pas affiché de nouveau contenu.

Facebook s’excuse

« Ce site est inaccessible »« impossible de trouver l’adresse du serveur », indiquait le site de Facebook à de nombreux utilisateurs lundi. « Nous sommes au courant que certaines personnes ont du mal à accéder à nos applications et produits. Nous travaillons à un retour à la normale le plus rapidement possible et nous présentons nos excuses pour ce désagrément », a tweeté Andy Stone, un porte-parole du groupe.

Des pannes à l’impact considérable

« Nous sommes informés que plusieurs personnes ont des difficultés à accéder à nos applications et nos produits. Nous travaillons à un retour à la normale le plus vite possible et nous nous excusons pour les désagréments », a publié Facebook dans un message posté en anglais… sur son principal concurrent Twitter.

À Wall Street, le cours de Facebook, déjà en baisse en début de séance, accélérait ses pertes et chutait de près de 6 %.

Les pannes de Facebook se produisent relativement rarement, mais ont tendance à avoir un impact considérable, notamment parce qu’elles affectent trois des plus grandes applications au monde, relève The Independent.

L’entreprise n’a pas réagi immédiatement à une sollicitation de l’AFP sur la panne.

L’entreprise reste souvent énigmatique sur les causes des problèmes. En 2019, par exemple, Facebook a subi sa plus grande panne depuis des années – et a seulement déclaré qu’il avait « déclenché un problème » lors des « opérations de maintenance de routine ».

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)