Mars

Le petit hélicoptère Ingenuity a été envoyé avec Perseverance sur Mars, afin de tenter le premier vol sur une autre planète. La Nasa a donné plus d’indications sur les circonstances de son premier décollage, lors d’un événement qu’il est possible de revoir.

Où l’hélicoptère martien Ingenuity tentera-t-il se prendre son envol pour la première fois ? La Nasa a choisi le site du décollage, qui ne devrait pas survenir avant la première semaine d’avril.

Les informations fournies par l’agence spatiale au sujet de ce vol étaient encore limitées jusqu’à récemment, mais la Nasa a apporté davantage de détails lors d’un événement diffusé en ligne. Il est encore possible de le revoir.

  • Quand ? Le mardi 23 mars 2021, à partir de 18h30 (heure de Paris).
  • Où ? Sur la chaîne YouTube du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, via sa page Facebook.
  • Quoi ? Le briefing sur le premier vol de l’hélicoptère martien Ingenuity (ou Mars Helicopter Scout), qui accompagne le rover Perseverance sur Mars.
Perseverance et Ingenuity sur Mars, illustration. // Source : NASA/JPL-Caltech

À quoi va servir le vol d’Ingenuity ?

Ingenuity s’est posé sur Mars avec Perseverance, le 18 février dernier, dans le cratère Jezero. Sa présence est destinée à tester le premier vol jamais réalisé sur Mars, et sur n’importe quelle autre planète dans l’histoire de l’exploration spatiale. Pour la Nasa, il s’agit avant tout d’une démonstration technologique : si l’hélicoptère échoue, il ne doit en aucun cas perturber les activités principales de la mission Mars 2020, menées par le rover Perseverance. L’astromobile a avant tout été envoyé sur la planète rouge pour y collecter des échantillons du sol et des roches, destinés à revenir un jour sur Terre (ce n’était pas le cas à l’origine).

Ingenuity a été attaché sous le ventre de Perseverance. Après l’arrivée du gros robot sur Mars, son petit compagnon a vite rassuré la Nasa, confirmant qu’il fonctionnait comme escompté. La mission de l’hélicoptère dépend de nombreux aspects, incluant l’état de sa charge de sa batterie et ses systèmes de chauffage. Ingenuity doit disposer de suffisamment d’énergie pour maintenir ces deux éléments en état de marche. Tant qu’il est encore attaché à Perseverance, Ingenuity peut compter sur lui pour être alimenté. Une fois que la séparation aura eu lieu, Ingenuity sera dépendant de son propre panneau solaire, installé au-dessus de ses deux pales. Il ne pourra plus compter sur le rover pour fonctionner.

Voler sur Mars, un défi technologique

S’envoler sur Mars est un grand défi : les conditions de vol sur cette planète sont très différentes de celles sur Terre. L’hélicoptère doit parvenir à monter seul dans une atmosphère ténue, résister aux températures très froides la nuit, tout cela avec une autonomie suffisante. Avant la conception d’Ingenuity, d’autres idées avaient déjà été envisagées pour voler sur Mars, incluant des projets de planeurs ou de drones.

Perseverance a largué le bouclier protecteur d’Ingenuity le 21 mars. Lorsque le petit hélico sera déposé au sol, une fenêtre de 30 sols (le nom du jour sur Mars) s’ouvrira pour sa mission. Lors du premier vol, l’hélicoptère doit tenter de décoller et de planer. S’il y parvient, ce sera déjà une énorme avancée. Et s’il survit au vol, en atterrissant correctement et en continuant à fonctionner, Ingenuity pourra tenter d’autres envolées (jusqu’à quatre autres décollages sont envisagés).

Les spectateurs et spectatrices étaient invités à poser leurs questions pendant le direct de la Nasa, via les réseaux sociaux, en utilisant le hashtag #MarsHelicopter.

Tout savoir sur la planète Mars

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)