Les États-Unis ne sont pas les seuls à s’activer pour la conquête de l’espace. La Chine aussi est à fond dans la course : l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) travaille sur un mystérieux programme dont les premiers tests se seraient déroulés sans accroc…

L’agence de presse officielle Xinhua (gérée et administrée par l’État chinois) a en effet indiqué que la CNSA est parvenue à faire voler un vaisseau spatial… qui présente la particularité d’être réutilisable !

Crédits Pixabay

Selon les informations rapportées par la presse locale, la Chine a lancé « avec succès un engin spatial expérimental réutilisable avec une fusée porteuse Longue Marche-2F depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine ».

La fusée aurait passé deux jours en orbite avant d’atterrir comme prévu et sans encombre à Jiuquan, le 6 septembre dernier.

Un programme spatial top secret…

On ne sait absolument rien de plus concernant cette fameuse fusée réutilisable de la CNSA, juste ce que l’agence de presse a bien voulu communiquer. Aucune image ni photo n’a été dévoilée, et encore moins des infos sur la forme ou encore la taille du vaisseau.

Comme quoi, le gouvernement chinois tient clairement à garder le secret sur son programme spatial.

Toutefois, pour ceux qui suivent les actualités sur la Chine, souvenez-vous qu’il y a trois ans, un média officiel avait annoncé le développement d’un « astronef expérimental réutilisable, capable d’atterrir à l’horizontale » par la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC). Il s’agit peut-être du même programme de navette spatiale de nouvelle génération.

À lire aussi : 100 mbps avec l’Internet de l’espace chez Starlink

Mais la Chine avance à pas de géant

Cet évènement annoncé par l’agence de presse officielle Xinhua est une grande victoire pour la Chine qui travaille en effet d’arrache-pied pour réduire l’écart entre les technologies spatiales nationales et celles des États-Unis. Rappelons en effet que le pays de l’oncle Sam compte pas mal de projets spatiaux top secret à son actif, tels que le X-37B de l’US Air Force qui a été fabriqué pour être capable de voler en orbite pendant 240 jours, mais qui a pu le faire pendant 780 jours !

En tout cas pour ce qui est de la Chine, « ce vol réussi a marqué une percée importante du pays dans la recherche sur le vaisseau spatial réutilisable et devrait offrir un transport aller-retour pratique et peu coûteux pour l’utilisation pacifique de l’espace. » La CNSA semble très optimiste quant à l’avenir de sa fusée réutilisable, et peut-être aurons-nous droit à plus d’infos sur son mystérieux programme.

À lire aussi : Un chercheur a répertorié tous les objets artificiels se trouvant dans l’orbite terrestre


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)