Le cas d’un homme d’une trentaine d’années qui s’est retrouvé aux urgences après avoir eu la mauvaise d’idée de s’injecter du thé aux champignons hallucinogènes dans les veines a été récemment décrit dans Journal de l’Académie de Consultation-Liaison Psychiatrie.

Et c’était apparemment une très mauvaise idée, car selon les informations, du champignon a poussé dans son sang. Ce qui l’a conduit à l’hôpital pour 22 jours,dont 8 en unité de soins intensifs où il a été traité pour défaillance d’organes multisystémique.

Un individu mentalement troublé

Crédits Pixabay

Heureusement, l’individu a survécu, même s’il doit maintenant rester sous traitement antibiotique et antifongique à long terme.

Un individu qui avait de sérieux problèmes mentaux

D’après les informations, cet homme, diagnostiqué de trouble bipolaire de type I, avait récemment cessé de prendre ses médicaments prescrits et est passé d’un état dépressif à un état maniaque.

Il s’est alors procuré des champignons hallucinogènes après s’être documenté sur les effets thérapeutiques des hallucinogènes tels que le LSD et la psilocybine. Pour concocter son shoot, il a versé de l’eau bouillante sur les champignons afin d’obtenir une infusion qu’il a filtré avec du coton-tige avant de se l’injecter dans ses veines.

Sa famille l’a amené aux urgences quelques jours plus tard pour léthargie, état nauséeux et jaunisse, suivis de diarrhée et de vomissement de sang. Il semblait très confus et ne pouvait participer à aucun entretien médical.

Il a été ensuite transféré à l’USI pour choc septique et détérioration multiviscérale, affectant ses reins, son foie et ses poumons. Des caillots se sont apparemment formés dans son sang et l’hémoculture a révélé une infection bactérienne à Brevibacillus et une infection fongique à Psilocybe cubensis. Le champignon injecté a vraisemblablement poussé dans son sang.

Il a donc été placé sous respirateur suite à une insuffisance respiratoire aiguë et traité avec des antibiotiques et des antifongiques. Depuis, il est sorti de l’hôpital et son état est stable.

Mais c’est quoi la psilocybine au fait ?

Pour information, la psilocybine est un composé psychédélique naturel produit par plus de 200 espèces de champignons, dont le Psilocybe cubensis, le champignon que l’individu a utilisé pour son infusion. Si elle est administrée à des doses sécurisées, elle peut avoir un effet antidépresseur, anxiolytique et peut aider à traiter la toxicomanie.

Justement, elle est souvent administrée par voie orale, mais existe également sous forme injectable dont l’administration se fait à des doses contrôlées sous surveillance médicale. Certains amateurs récréatifs de drogue boivent donc une infusion aux champignons, les consomment crus ou séchés, en capsules ou enrobés de chocolat, mais ne se les injectent jamais directement dans les veines.

Il faut également savoir que son utilisation médicale n’est pas encore autorisée actuellement aux États-Unis même si plusieurs villes américaines l’ont décriminalisé en 2020. À juste titre, les experts soulignent dans leur rapport concernant cet incident la nécessité d’éduquer le public sur les dangers de la consommation de drogue ou de ce genre de pratique somme toute très dangereuse.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)