La NASA a cessé ses efforts visant à mesurer les flux de chaleur en provenance du cœur de la planète Mars au travers de la taupe de la sonde Insight. Il s’avère que cet équipement n’est pas compatible avec le sol de la région où il se trouve.

Après avoir passé plusieurs mois à faire tout son possible pour enfoncer la taupe de la sonde Insight sous la surface de Mars, la NASA a finalement décidé d’abandonner le programme. Dans une déclaration rendue publique la semaine dernière, l’agence spatiale américaine a révélé que malgré les 500 coups de marteau qu’elle a reçus, la taupe n’a pas réussi à s’enfoncer dans le sol de la planète rouge. « Nous lui avons donné tout ce que nous avons, mais Mars et notre taupe héroïque restent incompatibles », a déclaré Tilman Spohn de l’agence spatiale allemande DLR.

Crédits NASA

Face à ces efforts infructueux, les scientifiques ont donc pris la décision de laisser tomber l’équipement qui, rappelons-le, se nomme HP3 (Heat Flow and Physical Properties Package).

Un sol plus dur que prévu

HP3 a été conçu pour creuser jusqu’à cinq mètres de profondeur dans la surface de mars, son rôle prévu étant de collecter des données sur les flux de chaleur sous la surface de la planète. L’atterrisseur a placé les instruments à la surface au début de 2019, peu de temps après l’atterrissage d’InSight sur Mars en novembre 2018.

Un problème s’est malheureusement présenté. En dépit du processus de martelage rigoureux entrepris par les ingénieurs, la taupe ne s’est enfouie que de quelques centimètres. La NASA a d’abord pensé que la sonde s’était heurtée à une roche ou à une couche souterraine plus dure avant de se rendre compte plus tard que le site d’atterrissage d’InSight avait des propriétés différentes de celles révélées par les données utilisées pour la conception de l’instrument.

Les autres instruments continuent de fonctionner

Il faut savoir que cette décision d’abandonner la taupe est intervenue moins d’une semaine après l’annonce de la prolongation de la mission InSight jusqu’à la fin de 2022. Contrairement au HP3, l’autre instrument de la sonde, le sismomètre SEIS, continue de fonctionner très bien. À noter qu’InSight est également équipé d’un instrument de collecte de données météorologiques.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)