TikTok continue de fonctionner aux États-Unis, mais est toujours sous le coup d’un embargo officiellement décrété, mais pas appliqué. Le dossier revient sur le devant de la scène avec la prise de fonctions de Joe Biden à la tête du pays, mais il va encore traîner en longueur.

Logo TikTok

Le logo de l’application TikTok // Source : Frandroid

Avant de céder sa place à Joe Biden à la présidence des États-Unis, Donald Trump avait décidé de bannir l’application TikTok du sol américain tant que les activités de la plateforme étaient gérées par le géant chinois ByteDance. L’ancien chef d’État pointait du doigt une collecte abusive des données des utilisateurs pouvant porter préjudice à leur sécurité.

L’ex-président voulait alors forcer la main à ByteDance de vendre les activités de TikTok aux États-Unis à un groupe américain. Le duo des géants Oracle et Walmart s’était alors bien positionné sur ce dossier, mais les choses ont traîné en longueur avant d’être reléguées au second plan par la campagne électorale. Depuis, TikTok est en quelque sorte en sursis, officiellement inscrit sur liste noire, mais continuant de mener ses activités sans réelles entraves.

Rachat en pause et dossier en examen

Le sujet revient cependant à la surface maintenant que Joe Biden a pris les commandes. Attention, cela dit, la situation ne devrait pas évoluer très rapidement. La revente de TikTok à Oracle et Walmart est mise en suspens. La nouvelle administration à Washington compte en effet prendre le temps d’examiner toutes les mesures prises pendant l’ère Trump touchant à la sécurité supposément menacée par les firmes chinoises.

Aucune décision ne devrait être prise à court terme. Joe Biden et ses équipes souhaitent « élaborer une approche globale de la sécurisation des données américaines qui prenne en compte l’ensemble des menaces auxquelles nous sommes confrontés », explique ainsi la porte-parole de Conseil national de sécurité, Emily Horne. « Cela inclut le risque posé par les applications chinoises et d’autres logiciels qui fonctionnent aux États-Unis », précise-t-elle.

Joe Biden et la Chine

Contrairement à ce que d’aucuns pourraient croire, Joe Biden ne compte pas améliorer les relations entre les États-Unis et la Chine qui se sont fortement tendues pendant le mandat de Donald Trump — il a d’ailleurs récemment critiqué son homologue Xi Jinping. Le nouveau président semble toutefois favoriser une approche plus subtile de ces problématiques quand son prédécesseur favorisait les mesures choc.

En attendant, TikTok se trouve dans un entre-deux assez inconfortable.

Entre Huawei et les États-Unis de Joe Biden, ça ne démarre pas fort finalement

La nominée au département du Commerce de l’administration du président Joe Biden explique ne voir aucune raison pour laquelle Huawei ne devrait pas figurer sur la liste noire des États-Unis. Même sans Donald Trump, l’embargo…

Lire la suite

Logo

TikTok

TikTok

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)