L’Ukraine met les grands moyens pour le bitcoin. Le pays a décidé de se lancer dans le minage de la cryptomonnaie en adossant des data-centers à ses centrales nucléaires !

Crédit : VIN JD, Pixabay
Crédit : VIN JD, Pixabay

Le gouvernement ukrainien prévoit de construire des data-centers tout près de ses usines nucléaires afin de stocker des archives officielles et aussi… pour miner des cryptomonnaies. Un premier centre de données va voir le jour à côté de la centrale de Zaporijia, la plus grande d’Europe. Le processus de minage nécessitera de 250 à 500 mégawatts (MW) au départ, mais ses besoins atteindront de 2 à 3 gigawatts (GW) à terme.

Plusieurs data-centers spécialisés dans le minage

C’est l’entreprise H2 qui a été chargée par les autorités de la construction de ce data-center, contre un chèque de 700 millions de dollars. Les travaux devraient être achevés durant l’été 2022. Et ce n’est pas terminé, puisque le pays a aussi passé commande de centres de données pour quatre autres de ses centrales nucléaires, pour une consommation totale de 2 GW pour l’activité de minage.

Adosser un centre de données à une centrale nucléaire a une certaine logique. Les deux bâtiments peuvent partager la même source de refroidissement, et puis le data-center peut exploiter facilement l’énergie produite par la centrale. Les coûts associés au transport de l’électricité sont réduits au minimum.

Avec ces installations, l’Ukraine pourrait bénéficier de la vague ascendante des cryptomonnaies et en particulier du bitcoin qui a battu record sur record récemment. Attention cependant, la volatilité est très forte, il s’agit d’un pari sur l’avenir. Mais le gouvernement n’exige aucune licence pour miner du bitcoin et prévoit de taxer les gains en crypto de 5 %.

Le pays n’est pas le seul à s’être lancé sur ce créneau, la Chine aussi exploite des data-centers spécialisés dans le minage, avec des capacités similaires au projet ukrainien. Le minage de cryptomonnaie est un processus complexe qui nécessite énormément de puissance de calcul et qui consomme aussi beaucoup d’énergie. Ce qui n’est pas sans poser de sérieuses questions touchant aux conséquences du processus sur l’environnement.

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)