Un manuscrit religieux datant de 4 000 ans a ressurgi à Saqqarah, dans l’antique nécropole de la cité Memphis, en Egypte. Les archéologues l’ont trouvé dans l’un des 59 sarcophages récemment découverts sur les lieux. D’après eux, il s’agit d’un texte funéraire qui serait probablement la toute première version du célèbre Livre des morts.

Quoi qu’il en soit, la trouvaille donne un nouvel aperçu sur la civilisation de l’Egypte ancienne.

Crédits Pixabay

A titre de rappel, le Livre des morts est un ouvrage religieux servant à accompagner et à protéger les défunts au cours de leur voyage dans l’au-delà, selon la croyance dans l’Egypte antique. Ecrit par plusieurs prêtres égyptiens, il contient des formules de sorts magiques, des chants, des incantations et des louanges adressés à des divinités.

Grâce aux nombreuses nouvelles découvertes sur ce site et à l’instauration d’un nouveau musée, l’Egypte entend redresser le tourisme dans le pays. Cette activité a dernièrement été affectée par des instabilités politiques et la pandémie de Covid-19.

Un récit d’introduction au Livre des morts

En ouvrant le sarcophage, les archéologues égyptiens ont vu une momie enveloppée par un linceul tout particulier. Dans les faits, des hiéroglyphes aux couleurs vives ornaient le tissu funéraire.

Selon le Daily Express, ces écrits seraient une vieille réplique du texte Les Voies ou Les Chemins, celui qui introduisait le Livre des Morts.

A l’issue d’une série d’analyses, les experts ont déduit que l’ouvrage serait apparu il y a environ 4 000 ans. Il représente ainsi la plus ancienne copie de ce recueil sacré connue. Par conséquent, ce document remet en question la datation de la première version du Livre des morts et implique la nécessité de nouvelles recherches sur le sujet.

A lire aussi : En Egypte, ouverture d’un sarcophage vieux de 2 500 ans

D’autres trésors archéologiques découverts sur le site de Saqqarah

Durant ces dernières années, de nombreux trésors inestimables ont déjà émergé de la nécropole de Saqqarah. Parmi les plus importants, il y a eu la découverte des 59 sarcophages.

C’était au début du mois d’octobre. D’après les experts, ces cercueils égyptiens reposaient depuis au moins 2500 ans. Pourtant, leur état de conservation était impressionnant.

A lire aussi : Le sarcophage de Toutankhamon va quitter son tombeau

Par ailleurs, les archéologues ont également mis au jour plusieurs animaux momifiés tels que des serpents, des scarabées, des oiseaux et bien d’autres encore. Naturellement, le site archéologique de Saqqarah est classé comme patrimoine mondial de l’Unesco. 

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test de l’iPhone 12 Pro


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)