Le nom d’Osama bin Laden, le chef d’Al-Qaida, est devenu mondialement célèbre après les attentats du 11 septembre 2001 qui ont frappé les États-Unis. Ce dernier a été abattu par les forces spéciales américaines à Abbottabad, au Pakistan, le 2 mai 2011.

Près d’une décennie après le décès d’Osama bin Laden, le National Geographic revient sur son destin à travers un documentaire intitulé « Bin Laden’s Hard Drive », présenté par le journaliste Peter Bergen, qui a été le premier journaliste occidental à l’avoir interviewé. À travers cette émission, on découvre des détails qui n’ont jamais été révélés auparavant concernant la vie du terroriste.

Le ventre d'une femme dans la pénombre

Crédits Pixabay

Dans ce documentaire, Peter Bergen sous-entend qu’Osama bin Laden communiquait avec ses collaborateurs en utilisant des messages chiffrés, cachés dans des vidéos pornos.

Cette information est à prendre avec des pincettes, car pour le moment aucun élément ne permet de vérifier sa véracité.

Des centaines de milliers de fichiers numériques mis à jour par les Américains

En fouillant dans le bunker qui abritait Osama bin Laden, les Américains ont mis à jour cinq ordinateurs, des téléphones portables et un disque dur qui contenait près de 470 000 fichiers numériques et 250 Go de données. Parmi les fichiers retrouvés sur place, les autorités ont découvert de nombreux films pornographiques.

De son vivant, Osama bin Laden a toujours fait savoir qu’il doutait de la fiabilité des courriers électroniques. Ce dernier préférait envoyer des lettres. Toutefois, à en croire les déclarations de Peter Bergen, cela n’aurait été qu’un leurre. D’après le journaliste, le chef d’Al-Qaida aurait trouvé un moyen plus judicieux pour faire passer ces messages en utilisant des vidéos pornographiques.

Des vidéos pour son plaisir personnel

Bien que cette possibilité ne soit pas à écarter, les experts ont émis des doutes à ce sujet. D’après Reid Meloy, psychologue et expert de la CIA, Osama bin Laden aura simplement pu se servir de ces vidéos pour son plaisir personnel. Ce dernier a déclaré que la biologie aurait très bien pu l’emporter sur l’idéologie.

À l’heure actuelle, les autorités se demandent comment le terroriste s’est procuré ces vidéos dans son bunker qui était dépourvu de connexion internet. Selon certaines sources, il aurait envoyé des personnes travaillant pour lui dans des cybercafés pour télécharger ces contenus pornographiques.

La théorie selon laquelle ces vidéos contiennent des messages cryptés est encore à vérifier.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)