C’est en mai 2021 que la mission OSIRIS-REx commencera à s’éloigner de Bennu, afin d’entamer son voyage de retour vers la Terre. Un dernier survol de l’astéroïde pourrait avoir lieu début avril.

Le moment des adieux entre la sonde OSIRIS-REx et l’astéroïde Bennu a été choisi par la Nasa : la mission entamera le voyage de retour vers la Terre le 10 mai 2021, a officialisé l’agence spatiale le 26 janvier. Cette décision est rendue possible par la collecte réussie d’un échantillon de l’astéroïde, qui avait eu lieu fin octobre 2020.

Si tout se passe comme prévu, la mission devrait rapporter l’échantillon sur Terre le 24 septembre 2023. Lors de son prélèvement, la sonde avait dépassé les attentes en récupérant bien plus que les 60 grammes de roches escomptées. Le départ de la sonde devrait constituer « la plus grande manœuvre propulsive menée par OSIRIS-Rex depuis son approche de Bennu en 2018 », a commenté Michael Moreau, ingénieur et responsable du projet OSIRIS-Rex au sein du Nasa Goddard Space Flight Center (cité dans le communiqué de l’agence spatiale). Lors de son changement de vitesse, la sonde devra évoluer à 265 mètres par seconde, a précisé l’expert.

Vue d’artiste du retour de la capsule d’échantillons. // Source : Wikimedia/NASA Goddard Space Flight Center

Un ultime survol de Bennu envisagé

À l’origine, le mois de mars avait été évoqué pour que la mission quitte le voisinage de l’astéroïde Bennu. Néanmoins, l’intérêt d’un départ en mai, pour les équipes de la mission, est de permettre d’organiser un dernier survol de l’astéroïde par OSIRIS-REx. Comme l’indique la Nasa, cette étape ne figurait pas dans le programme initial. Les scientifiques sont néanmoins en train d’étudier la possibilité de cette ultime approche de l’astéroïde. L’objectif recherché serait de voir comment le contact entre la sonde et l’objet céleste a pu modifier le site du prélèvement de l’échantillon.

Si ce survol est envisageable, il pourrait avoir lieu au début du mois d’avril. OSIRIS-REx pourrait alors s’approcher du site à 3,2 kilomètres de distance. La sonde capturerait des images de Bennu, de façon analogue à celles obtenues en 2018. Ainsi, les photographies de Bennu seraient comparables.

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)