Razer est un habitué des concepts fous ou même décalés et le projet Brooklyn ne fait clairement pas exception à la règle. Il met effectivement le paquet avec un look futuriste, des tablettes amovibles, des LEDs, mais aussi et surtout un écran enroulable de 60 pouces caché dans son dossier.

De base et au premier coup d’oeil, le fauteuil de Razer ressemble un peu à tous les fauteuils orientés gaming.

Le projet Brooklyn n'est pas un fauteuil gaming tout à fait comme les autres
Le projet Brooklyn n’est pas un fauteuil gaming tout à fait comme les autres

Un dossier enveloppant, une assise confortable, deux accoudoirs rembourrés, il reprend la plupart des ingrédients habituels.

Un fauteuil flexible et… équipé d’un écran

Avec, tout de même, deux ou trois petites choses en plus. A commencer par des LEDs directement cousues dans le dossier et l’assise, des LEDs bien évidemment compatibles avec la technologie Razer Chroma.

Mais ce n’est pas tout. Les accoudoirs ont aussi pour particularité d’embarquer des tables pliantes qui pourront venir se placer de chaque côté de l’utilisateur, ou même devant lui. Il sera ainsi possible de conserver le clavier et la souris à proximité.

Toutefois, la vraie particularité du projet Brooklyn vient de l’écran placé dans son dossier. Un écran OLED capable de se déplier et d’atteindre ainsi les 60 pouces de diagonale, avec une vision panoramique. Il viendra en effet englober le joueur pour favoriser son immersion.

Le projet Brooklyn ne manque donc pas d’arguments, mais il s’agit bien entendu d’un concept. Razer ne compte pas le commercialiser pour le moment et le constructeur va continuer de mener des tests poussés avec des athlètes spécialisés.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)