Néfertiti est une reine qui a marqué l’histoire de l’Égypte. Connue de tous pour avoir régné aux côtés de son époux, le roi Akhenaton, elle a contribué aux nombreuses réformes politiques et religieuses de la société égyptienne.

Le mystère reste entier sur ses origines. Cette reine qui a marqué l’histoire par sa beauté et son pouvoir aurait vu le jour en 1370 av. J.-C. Certains pensent qu’elle est née dans la ville d’Akhmîm, en Égypte, et qu’elle était la fille d’Aÿ, le douzième et avant-dernier pharaon de la XVIIIe dynastie. D’autres affirment qu’elle était en fait une princesse originaire du royaume de Mittani, situé au nord de la Syrie.

Crédits PIxabay

Sa disparition est toute aussi mystérieuse que ses origines.

Qu’est-il advenu de Néfertiti ?

Durant leur règne, Akhenaton et Néfertiti ont apporté de nombreux changements en Égypte. Ils ont abandonné les pratiques religieuses, ont fermé des temples et ont délaissé le culte d’Amon, au profit du dieu préféré de Néfertiti, Aton. Ils ont également transféré la capitale vers le site de Tell Amarna, en Moyen Égypte.

On notera le fait que l’Égypte semble avoir été plus marquée par le règne de Néfertiti que celui d’Akhenaton. En effet, les archéologues ont déclaré que les représentations à son effigie étaient plus nombreuses que celle de son époux. Akhénaton est décédé après 17 ans de règne. Peu de temps après sa mort, Néfertiti a disparu dans des circonstances étranges.

À lire aussi : Néfertiti se cacherait-elle derrière la chambre funéraire de Toutankhamon

Les possibilités sont nombreuses

Après la disparition de Néfertiti, sa fille Mérytaton aurait commencé à endosser le rôle de grande épouse royale dans les cérémonies officielles vers 1336 av. J.-C. Le visage de cette dernière a même remplacé celui de sa mère sur les représentations au sein de l’empire. Aucune information n’a été communiquée sur ce qui était advenu de Néfertiti.

Les archéologues et les historiens ont émis de nombreuses hypothèses pour expliquer sa disparition. À en croire certaines théories, elle aurait continué à régner à la place d’Akhenaton, sous le nom d’Ânkh-Khéperourê Néfernéférouaton. De nombreux indices tendent à confirmer cette hypothèse, comme la découverte de sceaux de jarre à vin avec l’inscription « l’an I de Néfertiti » dans le palais nord d’Akhenaton.

D’autres scientifiques croient qu’elle aurait plutôt succombé à la peste après une épidémie qui a frappé l’Egypte. Selon cette théorie, elle aurait été enterrée dans la cité de Tell Amarna aux côtés d’Akhénaton. À ce jour, le mystère reste entier.

À lire aussi : Néfertiti ramenée à la vie grâce à l’imagerie 3D


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)