On entend parler de la constellation Starlink depuis des mois. Ce projet, initié par la société spatiale SpaceX, se sert d’un réseau de satellites placés en orbite pour fournir une connexion internet haut débit au monde entier. Après une longue attente, on peut désormais se faire une idée de la qualité de cette connexion.

Il y a quelques jours, la firme d’Elon Musk a entamé la bêta publique de Starlink. Seules les personnes qui se sont pré-inscrites en juin 2020 ont pu participer à cette phase de test. Cette bêta publique a été baptisée « Better than nothing » (Mieux que rien).

Un satellite survolant la Terre
Photo de SpaceX – Unsplash

Il semble que SpaceX ait choisi ce nom pour que les utilisateurs n’aient pas d’attentes trop élevées. Dans un mail adressé aux testeurs, il a expliqué que pour cette phase de test ils pouvaient s’attendre à une vitesse de téléchargement allant de 50 à 150 Mbps et une latence de 20 à 40 ms.

Des utilisateurs agréablement surpris

Apparemment, les craintes de SpaceX n’ont pas eu lieu d’être. En effet, la  majorité des testeurs se sont dit satisfaits de la qualité de la connexion Starlink. Sur Twitter, un utilisateur du nom de Kenneth Auchenberg a expliqué qu’il avait pu streamer des vidéos avec des résolutions de 1140p et 4K sur YouTube sans qu’il y ait de bugs.

Kenneth Auchenberg a indiqué que la qualité de la connexion Starlink était restée stable depuis son installation. Un autre utilisateur qui se fait appeler Wandering-coder a également partagé son expérience sur Reddit. Il aurait enregistré 120 Mbps en réception, 12 Mbps en émission et une latence de 37 millisecondes alors qu’il se trouvait dans une forêt de l’Idaho (Etats-Unis).

A lire aussi : StarLink coûte 99 $ par mois en bêta

Une connexion qui devrait s’améliorer

Elon Musk, le patron de SpaceX, est à l’affut des moindres commentaires concernant la connexion fournie par son entreprise. Le milliardaire sud-africain a répondu au tweet de Kenneth Auchenberg en expliquant que la « latence et la bande passante allaient bientôt s’améliorer de façon significative.»

Les personnes qui se sont inscrites à cette bêta publique ont dû payer 600 dollars. Cette somme comprend l’abonnement mensuel qui est à 99 dollars et le prix du matériel qui coûte 499 dollars. Le kit de connexion comprend une antenne, un routeur WiFi et un trépied.

A lire aussi : StarLink veut connecter Mars

Les tests de la connexion Starlink devraient s’étendre à l’ensemble du Canada et des Etats-Unis avant la fin de l’année 2020.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)