Razer offre une belle mise à jour à ses écouteurs Hammerhead True Wireless. La version Pro est bien plus convaincante que la version précédente, grâce à la certification THX.

En octobre 2019, Razer présentait ses premiers écouteurs sans fil Hammerhead True Wireless. À l’époque, on les avait comparés à des AirPods abordables peints en noir. En 2020, l’accessoiriste spécialisé dans l’univers du gaming revient avec les Hammerhead True Wireless Pro, la suite logique. Comme Apple, il propose une version plus haut de gamme de son produit désormais doté d’une réduction de bruit active — une fonctionnalité à la mode.

Razer opte une nouvelle fois pour un positionnement agressif avec les Hammerhead True Wireless Pro, lancés à 209,99 euros. Ils sont auréolés de la certification THX, car il faut bien que la multinationale rentabilise le rachat de l’entreprise qui en est à l’origine. Ils sont par ailleurs équipés d’un mode Jeu pour assurer une latence ultra faible, garante d’une meilleure synchronisation entre l’audio et la vidéo.

Un écouteur Razer Hammerhead Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des AirPods noirs

Les Hammerhead True Wireless Pro ressemblent… toujours à des AirPods noirs avec un rendu mat. Il s’agit aujourd’hui d’un design que l’on a suffisamment vu pour ne plus s’en moquer, même si on pourra toujours pester sur cette tige un peu trop longue. Chaque oreillette arbore le logo emblématique de la marque, en vert donc. Par chance, la teinte choisie est discrète, pour un look qui évite de tomber dans le tape-à-l’œil. Contrairement à la plupart des produits commercialisés par Razer, les Hammerhead True Wireless Pro sont dépourvus des éclairages Chroma. Et personne ne s’en plaindra.

Un look qui évite de tomber dans le tape-à-l’œil

Les Hammerhead True Wireless Pro sont livrés dans un boîtier de recharge aux mensurations bien maîtrisées (lire : on peut le glisser dans une poche) et s’appuyant sur un rendu mat d’une sobriété bienvenue. La forme allongée rappelle celui des AirPods Pro. Si les écouteurs se glissent facilement dans le boîtier (ils sont attirés par des aimants), il faut forcer un peu pour les en déloger. En effet, ils sont un peu trop enfoncés pour faciliter la prise en main. Un coup à prendre.

Les écouteurs Razer Hammerhead Pro dans leur boîtier // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des commandes tactiles un peu capricieuses

Les Hammerhead True Wireless Pro sont aussi simples à configurer que… des écouteurs true wireless (vraiment sans fil). On ouvre le boîtier, on rapproche son appareil et on recherche le produit dans ses paramètres Bluetooth. En quelques secondes, le tour est joué.

Chaque oreillette est dotée d’une interface tactile autorisant plusieurs commandes. Par défaut, les deux écouteurs offrent les mêmes raccourcis :

  • Une pression : lecture/pause ;
  • Deux pressions : chanson suivante ;
  • Trois pressions : chanson précédente ;
  • Pression longue : gérer la réduction de bruit ;
  • Deux pressions suivies d’une pression longue : activer le mode Jeu.

Depuis l’application compagnon, il est possible de réaffecter chacun des raccourcis pour ajouter, par exemple, le lancement de l’assistant vocal. En revanche, les Hammerhead True Wireless Pro sont incapables de gérer le volume.

À l’usage, ces contrôles tactiles ne sont pas pratiques du tout. Il faut parfois insister un peu pour déclencher une commande, quand c’est la bonne qui est lancée… L’absence de retour physique pénalise l’ergonomie et on préfèrera s’en remettre au centre de contrôle disponible sur l’appareil qui lit la musique.

Depuis l’application compagnon, on peut également accéder à un égaliseur audio. Il y a cinq préréglages (THX, Amplifié, Basse améliorée, Clartée améliorée et Vocal), mais on peut personnaliser la courbe comme on le souhaite.

Marque orientée gaming oblige, Razer vante la présence d’un mode Jeu, pensé pour réduire la latence et rendre le décalage entre l’audio et la vidéo imperceptible. Il s’agit davantage d’un argument marketing un peu forcé que d’une vraie fonctionnalité capable de faire la différence. Avec ou sans, on n’a senti aucun changement probant lors de nos quelques sessions de jeu. Peut-être que certains utilisateurs y seront plus sensibles que d’autres.

Le logo Razer sur les écouteurs Hammerhead Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Du choix en matière de confort

Razer propose plusieurs options pour améliorer le confort une fois que les écouteurs sont insérés dans chaque oreille. On trouve six jeux d’embouts en silicone (trois tailles et deux formes), ainsi qu’une paire d’embouts en mousse à mémoire de forme — l’option privilégiée. Cela signifie que les Hammerhead True Wireless Pro sont vraiment polyvalents. Mieux, ils parviennent à se faire oublier une fois portés, ce qui n’est pas toujours le cas des écouteurs s’appuyant sur une conception intra-auriculaire. Bien évidemment, ils s’enfoncent suffisamment dans le canal de l’oreille pour tenir en place. Même lors de nos séances de course à pied, ils ne sont pas tombés — preuve qu’ils proposent une tenue irréprochable.

Le mode THX n’est pas anecdotique

Il faut toujours se méfier quand un produit impose une certification. Qu’en est-il du fameux mode THX offert par les Hammerhead True Wireless Pro ? Nous sommes convaincus, même si le rendu pourra d’abord paraître un peu étouffé — surtout pour les amateurs de pop un peu énergique. Ces derniers lui préfèreront peut-être le mode Amplifié, plus généreux, mais moins précis. Plus sage, le mode THX s’avère équilibré et aéré, au point de ne jamais céder à la distorsion (même au volume maximum). Il est assurément le plus séduisant des préréglages. À l’inverse, on a vite désactivé le mode Amplifié quand nous sommes passés sur le genre métal. Plus délicate, l’option THX détache un peu mieux les médiums et les aigus, tout en proposant des graves ni trop profondes ni trop en retrait. Vous n’aimez aucun des modes inclus ? Vous pourrez toujours personnaliser le son depuis l’application.

Le mode THX s’avère équilibré et aéré

Sur le terrain de la réduction de bruit active, fonctionnalité qui justifie le tarif supérieur à 200 euros, les Hammerhead True Wireless Pro s’avèrent bluffants. Sans atteindre un niveau de performance comparable à un casque fermé (qui isole mieux par essence), ils parviennent à rivaliser avec les AirPods Pro dans cette aisance à étouffer des bruits gênants (exemple : le souffle d’un modem internet). À noter que Razer propose un test d’ajustement des écouteurs dans l’application : il permet de s’assurer qu’ils sont bien en place pour réduire au mieux le bruit. Si ce n’est pas le cas, il sera conseillé de tester d’autres embouts.

Les Hammerhead True Wireless Pro n’en font pas trop non plus avec le mode Environnement, qui permet de quitter sa bulle de silence pour tenir une conversation ou être plus attentif à ce qu’il se passe aux alentours. Certains concurrents ont tendance à amplifier plus que de raison, accouchant d’un rendu artificiel. Ce n’est pas le cas du produit fabriqué par Razer.

Boîtier des écouteurs Razer Hammerhead Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

On a connu plus endurant

Razer annonce une autonomie de 4 heures en une seule charge pour ses Hammerhead True Wireless Pro, autonomie qui grimpe à 20 heures au total en additionnant les charges disponibles dans le boîtier. On a connu plus endurant. Par exemple, les Powerbeats Pro de Beats grimpent à 9 heures.

Le boîtier se recharge par l’intermédiaire d’un port USB-C. Il n’est pas compatible avec la charge sans fil, contrairement aux AirPods d’Apple.

En bref

Razer Hammerhead True Wireless Pro

Note indicative : 4/5

En apparence, les Razer Hammerhead True Wireless Pro ressemblent à de simples AirPods que l’on aurait peints en noir. En substance, ils se rapprochent plus volontiers des prestations des AirPods Pro, la recharge sans fil en moins. Le mode d’écoute THX est plus pertinent qu’on ne pourrait le croire tandis que la réduction de bruit active est très performante compte tenu du format.

On est en revanche moins convaincu par la présence de ce mode Jeu censé réduire la latence pour séduire les joueurs chevronnés. Il s’agit davantage d’un argument symbolisant le positionnement gaming d’une marque connue pour ses souris, ses claviers et ses manettes illuminés. Avec leur design plus discret, les Razer Hammerhead True Wireless Pro s’adressent à un public un peu plus large que la cible habituelle.

Top

  • Mode THX pertinent
  • Réduction de bruit active étonnante
  • Application compagnon complète

Bof

  • Design un peu daté (des AirPods noirs…)
  • Ergonomie des surfaces tactiles ratée
  • Autonomie un peu juste

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)