Après un Dreame D9 convaincant, la marque chinoise propulsée par Xiaomi revient cet été avec le D10 Plus, un modèle épuré et amélioré, capable de tout faire ou presque.

Les marques cousines du géant chinois Xiaomi se suivent et se ressemblent. Après les derniers modèles haut de gamme de Roborock et le récent Mi Vacuum Mo 2 Pro, voici le Dreame D10 Plus. Un design similaire, pour un énième robot polyvalent, capable d’aspirer, de laver et de se vidanger tout seul grâce à son socle avec collecteur de poussière intégré. Peut-il vraiment s’imposer sur un marché déjà saturé ? Test.

Découvrir le Dreame D10 Plus

Design : pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Avec ses courbes blanches et son design épuré, le Dreame D10 Plus est très beau. Le robot n’opère presque aucun changement par rapport aux générations précédentes, et ressemble presque trait pour trait au reste des modèles disponibles sur le marché chinois. Pour autant, le résultat est plus que réussi : l’aspirateur offre des finitions parfaites, un très beau revêtement blanc, et un jeu de textures qui oscille entre le mat et le laqué. On sent que même pour un milieu de gamme, de gros efforts ont été faits en matière d’esthétique. Le D10 Plus est beau, et semble assez robuste pour durer dans le temps.

© Amandine Jonniaux / JDG

Sur le robot en lui-même, on retrouve tout l’attirail d’un modèle classique. Bouton d’allumage, bouton de retour à la station, télémètre laser sur le dessus, brosses rotatives, capteurs de vide et roues crantées sur le dessous. Seule originalité notable, la présence de deux trous sous l’appareil pour évacuer la poussière. En effet, contrairement aux modèles classiques, le bac de collecte de 400 mL se vide automatiquement lorsque le D10 Plus est stationné. Les saletés sont aspirées, et se retrouvent directement dans le socle de charge. On notera que le produit est livré avec seulement deux sacs, de quoi durer un peu plus de deux mois avec un nettoyage quotidien. Il est cependant possible de s’en procurer sur Amazon pour une vingtaine d’euros les six.

Bonne nouvelle pour les petits espaces, le socle de charge s’avère relativement discret. À l’heure où les modèles haut de gamme comme le Roborock S7 Pro Ultra se veulent de plus en plus imposants, le D10 Plus nous offre un format réduit, qui pourra se glisser partout tout en assurant l’évacuation quotidienne de la poussière. À ce tarif-là, il faut admettre que c’est une très bonne surprise.

Enfin, on retrouve sous le robot un petit réservoir d’eau amovible pour laver les sols. Avec une surface au sol très restreinte et à peine 150 mL de contenance, la fonction lavage de sol ne nous promet définitivement pas de miracle, d’autant plus qu’elle n’affiche aucune technologie particulière comme c’est le cas de certains modèles soniques.

Aspiration et lavage : le jour et la nuit

Le Dreame D10 Pro concentre ses atouts sur l’aspiration des sols, et ça se voit. Le télémètre laser situé sur le dessus de l’appareil permet une cartographie efficace et rapide des espaces à nettoyer, mais aussi un meilleur repérage dans l’espace. Contrairement à certains appareils moins performants, la technologie LiDAR permet au robot de ne pas se bloquer bêtement entre des pieds de chaise ou de chercher inlassablement son chemin. La technologie embarquée du Dreame D10 Plus est aboutie : malgré son bumper, le robot n’aura eu que très peu de fois l’occasion de percuter un meuble. En revanche, elle n’est pas assez puissante pour repérer les petits objets au sol. Les obstacles de moins de 10 cm de haut passent systématiquement sous son radar.

Avec sa puissance de 4000 Pa, l’aspiration en elle-même est aussi efficace que bruyante. Après avoir dessiné les contours de la zone à nettoyer, le robot quadrillera ensuite la zone en multipliant les allées et venues. Au quotidien, le Dreame D10 Plus vient à bout de la poussière sans trop de problèmes. Sa brosse rotative latérale a parfois tendance à éparpiller les résidus, mais le robot reste un très bon élève, à l’image de son prédécesseur. Sur ce point, il est même dommage que la marque n’ait pas fait évoluer un peu plus son modèle.

En revanche, son socle d’évacuation est un vrai avantage au quotidien. Une fois son cycle de nettoyage terminé, le Dreame D10 Plus va vider son réservoir de 400 mL. L’opération ne dure que quelques secondes mais permet de largement espacer les vidanges manuelles. En plus de l’aspect hygiénique, c’est aussi un véritable gain de temps.

En revanche côté lavage de sol, c’est la douche froide. Avec tout juste 150 mL de contenance, et même en augmentant le débit d’eau au maximum, vous pourrez tout juste nettoyer une ou deux pièces en fonction de leur taille. Sans technologie particulière ni nettoyage en Y, le Dreame D10 Plus se contentera de passer un coup de frais à la pièce, n’espérez pas venir à bout d’une tâche incrustée. Pour moins de 500€, il a fallu faire des concessions.

Application, la force de Xiaomi

Comme toujours pour les produits de l’écosystème Xiaomi, c’est via l’application Mi Home que tout se passe. Les habitués ne seront pas dépaysés, on retrouve une interface claire et épurée. La première cartographie est très rapide grâce au radar LiDAR. Il est ensuite possible de paramétrer le niveau d’aspiration et le débit d’eau, de modifier la carte virtuelle et de choisir quelles pièces nettoyer. Comme toujours pour les produits de la galaxie Xiaomi, l’appareil est très simple à coupler avec un smartphone.

Évidemment, l’application permet un total contrôle à distance, avec la possibilité de localiser le robot, de gérer les paramètres ou encore de vérifier le niveau des consommables. Il est aussi possible de contrôler le robot grâce aux assistants vocaux de Google ou Amazon, même si en pratique, la fonctionnalité se révèle franchement anecdotique.

Au quotidien : le bon élève

Comme on pouvait s’y attendre à moins de 500€, le radar du Dreame D10 Plus est très efficace sur la détection des murs, mais beaucoup moins lorsqu’il s’agit de petits obstacles. L’aspirateur ne fait pas dans le détail, il faudra donc éviter de laisser traîner les vêtements, les câbles, et plus généralement tous les obstacles de moins de 10 cm de haut. Le robot tentera parfois de les éviter maladroitement, le plus souvent sans succès. Malgré ce défaut, le Dreame D10 Plus se montre étonnement furtif : il réussit à se faufiler partout, y compris sous les meubles. Là où bon nombre de modèles avec socle nécessitent beaucoup d’espace pour manœuvrer leur retour à la base, il se montre encore une fois très discret.

© Amandine Jonniaux / JDG

Du côté de son autonomie aussi, le Dreame D10 Plus joue les bons élèves. Chargé à bloc, il pourra quadriller les sols pendant un peu plus de 2h30, soit une surface d’environ 200 m². En cas de panne, il ira faire le plein sur sa base avant de reprendre le nettoyage. Sur ce point, la batterie de 5200 mAh ne nous a jamais déçus, même sur des sessions de ménage intensives.

Prix et disponibilité

Proposé à 499€, le Dreame D10 Plus est un très bon aspirateur proposé au prix d’un milieu de gamme. Si sa fonction de lavage s’avère un peu décevante, le mode aspiration tient ses promesses. Son socle d’extraction, en revanche, lui confère un vrai avantage technique. À ce prix, on aurait quand même préféré avoir quelques accessoires supplémentaires.

Acheter le Dreame D10 Plus chez Amazon

Notez qu’il est actuellement proposé en promotion chez Aliexpress à 377 euros avec le code 6IC24 !

Acheter le Dreame D10 Plus chez Aliexpress

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)