92 millions de dollars, c’est le montant que TikTok doit payer pour réparer son erreur. Le réseau social de partage de vidéos aurait collecté et vendu à des annonceurs les données personnelles d’environ 89 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

La firme chinoise n’aurait même pas pris la peine de demander le consentement des personnes concernées. Par ailleurs, la filiale de Bytedance aurait tenté de dissimuler la fraude. « L’enquête des plaignants a révélé que [TikTok l’a fait] en obscurcissant le code source qui révélerait leur mauvaise conduite» a-t-on rapporté.

Crédits: Pixabay

En plus d’avoir vendu les informations personnelles de certains utilisateurs, TikTok aurait aussi transmis illégalement des données à Facebook, Google et d’autres sociétés.

TikTok a-t-il enfreint une loi fédérale?

Ces actions de TikTok vont à l’encontre de la loi fédérale américaine sur la protection de la vie privée. Selon le texte en question, les entreprises technologiques opérant outre-Atlantique ont le droit de collecter les données personnelles des utilisateurs uniquement si elles ont reçu un consentement écrit préalable.

Face à la situation, des dizaines d’utilisateurs aux Etats-Unis ont intenté un procès contre TikTok. La plupart des plaignants étaient des parents agissant au nom de leurs enfants mineurs. Ils ont été particulièrement indignés que l’entreprise chinoise permette à des tiers résidant en Chine de réutiliser une partie des informations personnelles les concernant.

Un accord en attente d’approbation

Pour éviter que l’affaire n’aille plus loin, la filiale de Bytedance et les plaignants ont conclu un accord à l’amiable, qui, selon Katrina Carroll, une des avocates des demandeurs « prévoit une compensation aux utilisateurs de TikTok, mais tout aussi important, garantit que TikTok respectera la vie privée de ses utilisateurs à l’avenir ».

Si le juge John Lee du district nord de l’Illinois donne son approbation,  TikTok déboursera 92 millions de dollars pour mettre fin à 21 procès fédéraux alléguant son implication dans le « vol de données privées et personnellement identifiables des utilisateurs».

En outre, la filiale de Bytedance ne collectera plus les données biométriques des utilisateurs aux Etats-Unis et laissera tomber la localisation par GPS. « TikTok s’est également engagé à ne plus envoyer de données aux utilisateurs américains à l’étranger » rapporte NPR.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)