TikTok est en passe de devenir le réseau social de prédilection des influenceurs. En général, ces derniers se servent de la plateforme pour interagir avec leurs abonnés à travers des challenges ou des chorégraphies endiablées. Mais TikTok, ce n’est pas que du divertissement ! Certains utilisateurs se servent du réseau social pour défendre des causes qui leur tiennent à cœur.

Aujourd’hui, TikTok prend même des airs de plateforme éducative. Depuis quelques semaines, on a remarqué l’émergence de contenus traitant d’éducation sexuelle sur le réseau social. Les professionnelles de santé sont en effet de plus en plus nombreuses à se tourner vers l’application pour faire passer leur message.

Crédits Pixabay

Ces dernières sont conscientes que la plupart des adolescents sont mal informés sur la sexualité. Elles comptent donc y remédier à travers leurs contenus.

Lutter contre la désinformation

Les jeunes se tournent souvent vers les réseaux sociaux pour trouver des réponses à leur question concernant la sexualité. La toile grouille toutefois d’informations erronées qui peuvent les induire en erreur. C’est justement pour lutter contre cette désinformation que le Dr Jennifer Lincoln a décidé d’intervenir sur TikTok.

Cette gynécologue-obstétricienne américaine dispense des « classes virtuelles d’éducation sexuelle » sur le célèbre réseau social. Actuellement, elle est suivie par plus d’1,6 million d’abonnés. Le Dr Jennifer Lincoln considère TikTok « comme une extension de ce que je fais déjà dans mon travail. » D’après elle, l’utilisation de la plateforme présente certains avantages.

« J’ai plus de temps et je peux aborder des sujets que certaines patientes pourraient trouver trop gênants pour en parler au cabinet ou à l’hôpital. »

Les femmes sont mal informées

À en croire le Dr Jennifer Lincoln, les femmes seraient les plus mal informées en matière de sexualité. Cela serait dû « au fait qu’on ne nous apprend pas à l’école comment fonctionne notre corps. Il y a de la honte autour des règles. Il y a de la honte à propos des pertes vaginales. » Elle nous apporte donc son aide à travers des vidéos dans lesquelles elle évoque la libido féminine, la contraception, l’IVG ou encore la première fois.

Le Dr Jennifer Lincoln n’est pas seule à mener ce combat. L’éducatrice sexuelle canadienne Tess Vanderhaeghe s’est également emparée de TikTok. Son compte @Yes.Tess compte plus de 137 500 abonnés. On citera aussi la gynécologue-obstétricienne Bustle Dre Staci Tanouye qui gère une communauté d’1,1 millions de personnes.

Ces chaînes d’éducation sexuelle rencontrent un succès fou auprès des utilisateurs.


Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)