• Accueil
  • Tech
  • Web
  • Un cargo bloque le Canal de Suez, et ce site permet de tout suivre en direct

Les navires commerciaux sont tous équipés de puces qui permettent de les suivre en temps réel. Grâce à des sites comme Vessel Finder, on peut donc suivre en temps réel leurs itinéraires… et les accidents, comme celui du Canal de Suez.

Le mardi 23 mars en soirée (heure française), le porte-conteneur Ever Given s’est échoué près de l’embouchure sud du canal de Suez. La compagnie qui l’opère, Evergreen Marine, a expliqué à Reuters que l’accident était probablement lié à une rafale de vent. Résultat, le navire de 400 mètres de long et de 220 000 tonnes s’est placé en travers du canal, bloquant ainsi tout passage. Sa proue, l’avant du cargo, se serait enfoncée dans le versant est de la structure.

Le porte-conteneur a bloqué le canal de toute sa longueur. // Source : @fallenhearts17 sur Instagram

Le canal de Suez relie la mer Méditerranée et la mer Rouge, et sert de raccourci aux navires commerciaux, qui n’ont comme autre alternative que de faire le tour du continent africain, un itinéraire bien plus long. D’après Reuters, une trentaine de navires attendaient un déblocage de la situation ce mercredi 24 mars au matin. Les autorités auraient tenté de remettre le porte-conteneur à flot, de sorte à ouvrir un passage, sans succès pour l’instant.

Vesselfinder, tout sur les déplacements des navires

John Scott-Railton, chercheur en cybersécurité au réputé Citizen Lab, a rassemblé de nombreuses informations sur l’incident sur Twitter.

So, the #SuezCanal is blocked…

Massive container ship EVER GIVEN stuck in the most awkward way possible.

Ongoing for hours. Every tug Egypt could spare appear to be trying to pull it free.

Vessel tracker : https://t.co/MsTUgVgyTH pic.twitter.com/08w4qpPqln

— John Scott-Railton (@jsrailton) March 23, 2021

Pour alimenter ce suivi, il s’est servi de plusieurs outils accessibles gratuitement en ligne, dont Vesselfinder (littéralement, le « chercheur de navire »). Ce site agrège les données de l’« automatic identification system » (AIS), un système de traçage GPS dont sont équipés tous les navires. Ces données sont exploitées par les autorités maritimes… mais sont aussi accessibles à n’importe qui. Le site permet de visualiser, en temps réel, le blocage créé par le porte-conteneur, et même son orientation en travers du canal.

Vesselfinder ne s’arrête pas à la traque des déplacements des navires. Il offre aussi de nombreux détails sur la taille de chacun d’entre eux, leur itinéraire prévu, et même une galerie de photo. On y apprend que Ever Given a été construit en 2018, qu’il bat pavillon du Panama, ou encore qu’il naviguait vers Rotterdam depuis l’Asie.

Vesselfinder est un de ces outils comme il en existe des dizaines, dont on ne soupçonne pas forcément l’existence. Ces mines à informations sont utiles aux autorités, mais aussi aux personnes, journalistes ou détectives, qui font de l’enquête à partir d’informations en source ouverte (aussi connu sous le nom d’OSINT).

Un mème en devenir ?

L’incident, dont les conséquences économiques sont déjà visibles, et pourraient être encore plus sérieuses, offre pour l’instant de quoi divertir les internautes. Et pour cause : avant de s’engager dans le canal, Ever Given, avait effectué une manœuvre, en forme de… pénis.

Et ce n’est pas tout, l’image de la tractopelle dépêchée pour débloquer le cargo, mais ridicule en comparaison de taille, attire déjà les mèmes en tous genres. Débloquer le navire de 220 000 tonnes avec ce petit engin était pourtant la première tentative pour le remettre à flot. Depuis, huit remorqueurs ont également été mobilisés.

pic.twitter.com/u9OUPWppsJ

— goobernetes (@worace) March 23, 2021

Dès que Ever Given sera changé de position, le trafic maritime reprendra, ont annoncé les autorités du canal de Suez. Et vous savez désormais où suivre l’évolution de la situation.

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)