De nos jours, avec l’expansion des nouvelles technologies, les monnaies fiduciaires cèdent leurs places pour laisser la vedette aux cryptomonnaies. Cependant, certaines personnes animées d’une moralité pervertie tentent de se servir de cette nouvelle forme de monnaie pour faire des transactions frauduleuses. C’est ainsi que la justice américaine a mis la main sur un couple spécialisé dans le détournement de devises virtuelles.

En effet, il s’agirait de la plus importante saisie de fond en crypto de tous les temps. Les présumés coupables auraient utilisé des stratagèmes pour dérober pas moins de 3,6 milliards de dollars appartenant à la plate-forme d’échange Bitfinex. En outre, afin de réunir davantage de preuves, des perquisitions fructueuses ont été menées et un verdict prononcé.

Les complices de cette affaire seraient Ilya Lichtenstein et Heather Morgan. Par ailleurs, le procureur adjoint Kenneth A. Poli Jr de la section criminelle du ministère de la Justice, de même que l’enquêteur de l’IRS Christopher Janczewski sont intervenus sur l’affaire.

Un stratagème bien élaboré, mais qui tourne mal

Dans les faits, le ministère américain de la Justice (DoJ) aurait démantelé un complot de détournement de 4,5 milliards de dollars lors d’un piratage de l’échange de devises virtuelles Bitfinex. En effet, Ilya Lichtenstein (34 ans), et sa compagne, Heather Morgan (31 ans) auraient détourné des fonds grâce à un couloir d’échange de cryptomonnaie.

Ainsi, le système de détournement mis en place a impliqué la transaction de 119 754 bitcoins de Bitfinex.

 « À partir de janvier 2017 ou vers cette date, une partie des bitcoins dérobés ont quitté des comptes 1CGA4 sous forme d’une série de petites transactions complexes sur plusieurs comptes et plateformes. »

Christopher Janczewski, enquêteur de l’IRS

Pour concrètement y parvenir, ces voleurs auraient notamment créé des comptes en se servant de fausses identités. Ils auraient ensuite échangé les bitcoins contre d’autres monnaies numériques privées comme le Monero.

L’étau se resserre puis le verdict final tombe

À la suite d’une perquisition autorisée par le tribunal, les clés privées utilisées pour percevoir les fonds d’une valeur de 94 000 bitcoins ont été trouvées sur le compte de Lichtensein. Ainsi, Lichtenstein et Morgan ont été reconnus coupables de blanchiment de fonds, encourant ainsi une peine de 20 ans de prison. De plus, la conspiration visant à voler les États-Unis, punie par un d’emprisonnement de cinq ans, leur a aussi été retenue en tant que charge.

« Aujourd’hui, les forces de l’ordre fédérales prouvent une fois encore que nous sommes capables de retracer l’argent par la blockchain et que nous ne permettrons pas à la cryptomonnaie de devenir un repère pour le blanchiment de fonds ou une zone d’anarchie au sein de notre système financier ».

Kenneth A. Poli Jr, procureur adjoint de la section criminelle du ministère de la Justice

SOURCE : THEHACKERNEWS

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)