Mars

La Nasa doit bientôt tenter de faire voler Ingenuity, son petit hélicoptère envoyé sur Mars avec le rover Perseverance. L’engin embarque à son bord un bout de l’histoire de l’aviation : un morceau de tissu du Wright Flyer, qui a volé en 1903.

La première tentative de vol propulsé sur Mars avec l’hélicoptère Ingenuity approche : la Nasa prévoit un essai au plus tôt le 11 avril 2021. Si le petit robot parvient à s’élever, ce sera inédit dans l’histoire de l’exploration spatiale. Et aussi dans l’histoire de l’aviation. La Nasa a d’ailleurs glissé un symbole de cette histoire de l’aviation dans son hélicoptère, qui s’ajoute aux autres « easters eggs » dissimulés sur le rover Perseverance.

Lors d’un événement organisé le 23 mars dernier, la Nasa a donné de plus amples détails sur la première tentative de vol d’Ingenuity. Bob Balaram, ingénieur du Jet Propulsion Laboratory et responsable d’Ingenuity, en a profité pour indiquer que l’hélicoptère portait sur lui un petit morceau de tissu. « Je pense surtout à Ingenuity comme un aéronef expérimental. La longue tradition des avions expérimentaux a commencé avec les frères Wright qui ont été capables d’inventer la mobilité aérienne, afin que nous puissions voyager ici sur Terre. De la même manière nous espérons qu’Ingenuity nous permettra d’ouvrir la mobilité aérienne sur Mars. »

Le premier vol du Wright Flyer, en 1903 (version colorisée). // Source : Flickr/CC/Jared Enos

L’ingénieur de la Nasa fait référence à Orville et Wilbur Wright, qui sont parvenus à effectuer des vols motorisés, après plusieurs essais sur des planeurs. Il leur a fallu quatre années de recherches pour concevoir un engin : le Wright Flyer. Le 17 décembre 1903, cet avion propulsé a réussi un vol d’une durée de 12 secondes, parcourant une distance de 36 kilomètres, piloté par Orville Wright. Cela s’est passé dans la ville de Kitty Hawk, en Caroline du Nord.

Les deux frères ont réalisé quatre vols au total ce jour-là, avec un record de 255 mètres parcourus en 59 secondes — c’était alors Wilbur Wright qui pilotait l’appareil. L’aéronef originel est aujourd’hui conservé au Musée national de l’air et de l’espace à Washington. Sur son site, le musée explique que les ailes du Wright Flyer ont été recouvertes de tissu, afin d’obtenir une surface lisse et donc d’améliorer l’aérodynamique de l’engin.

Enroulé autour d’un câble, sous le panneau solaire

Un petit bout de ce tissu, qui couvrait l’une des ailes du Flyer, a voyagé jusqu’à Mars à bord d’Ingenuity, lui-même logé sous le rover Perseverance, entre juillet 2020 et février 2021. À l’aide d’un ruban isolant, le morceau avait au préalable été enroulé autour d’un des câbles de l’hélicoptère, en dessous son panneau solaire. Par ce geste symbolique, la Nasa a probablement souhaité souligner la continuité entre les deux expérimentations du vol propulsé : comme en 1903 avec le Wright Flyer, Ingenuity a été d’abord imaginé comme une démonstration technologique. Il n’embarque pas d’instruments scientifiques, son objectif premier étant de tester le vol sur Mars.

À noter que ce n’est pas la première fois qu’un morceau du Flyer s’envole dans l’espace. En juillet 1969, un autre bout du tissu a été embarqué par la mission Apollo 11 : il a accompagné les astronautes dans leur voyage vers la Lune et leur retour vers la Terre.

Tout savoir sur la planète Mars

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)