Une montre Hydra, un toasteur Stark… Voici les indices qu’il ne fallait pas manquer dans les deux premiers épisodes de WandaVision sur Disney+.

Crédits : Marvel

C’est officiel, le MCU est arrivé sur Disney+. Première série estampillée Marvel, WandaVision nous a offert deux premiers épisodes d’un nouveau genre et en marge de ce que l’univers des super-héros nous avait proposé jusqu’alors. Sous ses apparences désuètes et bon enfant, la série regorge de clins d’œil et d’indices qu’il ne fallait pas louper.

***Attention Spoilers***

  • Les salutations sokoviennes

Crédits : Marvel

Pour accueillir ses invités, Wanda Maximoff les gratifie d’un geste assez hors du commun. Pensant qu’il s’agit de son bien-aimé, la jeune femme joue à devine qui c’est. Pour expliquer cette situation assez embarrassante, Vision explique rapidement qu’il s’agit d’une salutation sokovienne. Mais voilà, cela nous rappelle aussi quand la sorcière rouge avait posé ses mains derrière la tête de Tony Stark pour lui provoquer des hallucinations dans l’Ère d’Ultron, où ce que l’on comprendra plus tard être des visions du futur.

  • Stark s’occupe de vos toasts

Crédits : Marvel

Qui dit séries des années 60, dit publicité d’un autre temps. Dans le premier épisode, c’est un toasteur qui est au cœur de la séquence et pas des moindres. Les plus attentifs auront d’ailleurs reconnu un son très particulier de l’armure de Tony Stark. Rien d’étonnant quand on sait que c’est une production des industries Stark.

  • Ma sorcière bien-aimée

Crédits : Marvel

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais WandaVision s’est largement inspirée d’une série américaine iconique : ma sorcière bien-aimée. Outre les caractéristiques particulières de la sorcière rouge, on retrouve aussi la vie de famille des deux personnages qui n’est pas sans rappeler celle de Samantha et son mari Jean-Pierre. D’ailleurs, la série est allée plus loin en reproduisant le générique pour son second épisode. Un bel hommage qui n’aura échappé à personne et qui permet à l’épisode de nous offrir une jolie escapade dans les années 60. Ne manque plus que la très caractéristique musique du générique et les mouvements de nez de notre héroïne pour compléter le tableau.

  • Les Pierres de l’infini

Dans le générique en dessin animé du second épisode, on peut apercevoir la lune encerclée de six étoiles. Une image en apparence assez dérisoire, mais qui pourrait être une référence aux six pierres de l’Infini. Après tout, l’une d’entre elle est nichée sur le front du personnage principal et cela n’aurait rien d’étonnant que la série y fasse référence. Elles pourraient même être au centre de l’intrigue qui sera déroulée au cours de la saison.

  • Vision a la tête dure

Crédits : Marvel

Dès les premières minutes, WandaVision plante le décor. La série fait de nombreuses références aux événements d’Avengers et notamment ceux qui ont coûté la vie à Vision. Ainsi, dans une scène d’introduction, Wanda fait référence à la tête incassable de son mari. Une réplique qui nous rappelle que celle-ci est plus vulnérable qu’il n’y parait, et surtout entre les mains de Thanos. Pour rappel, le personnage a été tué après que le titan se soit emparé de la pierre.

  • Le logo de S.W.O.R.D.




Un logo semble s’immiscer un peu partout dans la série, d’abord sur l’écran de contrôle à la fin de l’épisode et aussi sur le mystérieux hélicoptère dans les buissons. Ce logo, les fans des comics l’auront reconnu puisqu’il s’agit de celui de S.W.O.R.D. Cette agence dans les comics surveille les mondes habités par des créatures intelligentes : des extraterrestres. Cela pourrait donc être l’indice de l’implication de nouvelles forces venues d’ailleurs dans la série. D’ailleurs, cet hélicoptère n’est sans doute pas là par hasard et pourrait en fait être une version réduite de celui qui survole l’endroit où Wanda est détenue. Le prisme de sa réalité l’aura donc transformé en jouet, pour l’avertir du danger imminent. Reste à voir donc dans quelle mesure l’organisation est impliquée dans la série.

  • Le diable est dans les détails

Si on devait résumer WandaVision en une phrase, ce serait sans doute celle-ci. Prononcée dans le second épisode lors d’une réunion entre femmes du quartier, la citation prend tout son sens à mesure que les minutes défilent. En une heure, les scénaristes ont caché beaucoup de détails qu’il conviendra de scruter pour mieux saisir les enjeux de cette réalité alternative. Outre l’avertissement fait aux spectateurs, cela pourrait aussi être une manière pour le monde extérieur de réveiller Wanda de ses songes. La jeune femme et les spectateurs doivent prêter attention à chaque détail qu’offre la série.

  • Les lapins de Buffy Contre les Vampires

Crédits : Marvel

Si vous avez grandi avec la chasseuse de vampire, un détail de la série ne vous a pas échappé. En effet, c’est Emma Caulfield qui prête ses traits à la tyrannique Dottie dans l’épisode 2. L’actrice est bien connue des fans de la série de Joss Whedon puisqu’elle incarnait Anya Emerson en 2001. Le clin d’œil va même plus loin puisqu’un lapin est présent dans la scène, alors même que son personnage détestait les petites bestioles dans Buffy contre les vampires.

  • Hydra ne perd pas de temps

Crédits : Marvel

Dans la deuxième pub, on retrouve un autre objet du quotidien, cette fois-ci manufacturé par l’organisation nazi : Hydra. On retrouve d’ailleurs le logo avec sa tête et ses tentacules. Si elle semblait dissoute depuis Captain America et le Soldat de l’Hiver, il semblerait que sa devise soit finalement encore d’actualité. Après tout, ils nous avaient prévenus : « Coupez une tête, il en repoussera deux ». Les plus attentifs auront aussi aperçu le nom de Wolfgang von Strücker sur la montre. Le personnage est connecté au destin de Wanda puisque c’est à lui et ses expériences scientifiques que la sorcière rouge doit ses pouvoirs. Alors simple rappel ou indice sur la suite ? Il faudra patienter jusqu’à vendredi prochain pour en avoir le cœur net.

  • 

 »Qui vous fait ça Wanda ? »

Crédits : Marvel

Le second épisode nous offre une séquence très perturbante, par le biais d’une radio. Alors que la musique commence à grésiller, on entend la voix d’un homme. Cet homme pourrait bien être Jimmy Woo, un ancien agent du S.H.I.E.L.D. Incarné par Randall Park dans Ant-man et la Guêpe, le personnage est au casting de la série.

  • Du miel et des abeilles

Crédits : Marvel

La toile de l’intrigue de WandaVision se délie dans les dernières minutes du second épisode. La série nous offre une séquence des plus inattendue en introduisant un mystérieux personnage. Ce dernier sort d’une bouche d’égout avec une tenue d’apiculteur sur le dos. Il y a fort à parier que cette séquence soit en fait une tentative de S.W.O.R.D de secourir la sorcière rouge. On peut d’ailleurs apercevoir le Logo.

Pour découvrir la suite des aventures de Wanda et Vision, cette fois-ci en couleur, c’est sur Disney+ que ça se passe. Le prochain épisode sera diffusé vendredi prochain sur la plateforme. En attendant, vous pourrez revoir les deux premiers chapitres avec beaucoup d’attention pour découvrir ce que vous avez peut-être loupé. Plusieurs éléments restent encore mystérieux, comme par exemple le comportement de certains personnages qui répètent en cœur « For the Children ». C’est sans doute un signe que la réalité dans laquelle se trouve Wanda commence à s’effriter et que le retour à la réalité est pour bientôt.


S’abonner à Disney+

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)