Un petite épisode par semaine : voilà le rythme très espacé que Disney+ impose à WandaVision, nourrissant de nombreuses théories de fans. Le cinquième épisode est de nouveau venu mettre un coup de pied dans la fourmilière. Mais que se passe-t-il à Westview ? On fait le point sur les mystères en cours.

Il ne reste déjà plus que quatre épisodes avant la fin de la saison 1 !

WandaVision est en train de devenir, doucement mais sûrement, l’une des meilleures surprises du paysage des séries de 2021. La production n’aurait pas dû être la première série de l’univers Marvel à arriver en exclusivité sur Disney+, mais à cause de la pandémie de coronavirus, elle est apparue comme le choix de raison pour Disney, qui a décidé de repousser la sortie de son autre projet, The Falcon and the Winter Soldier.

Est alors apparue WandaVision, une série bizarre, originale, qui assume à la fois son ancrage dans la galaxie des super-héros tout en incarnant une vraie proposition artistique, basée sur un détournement des codes de l’histoire et des formats des séries américaines.

Disney+ a d’abord mis en ligne les deux premiers épisodes, et se contente à présent de diffuser un nouvel épisode par semaine. Le pari était audacieux, vu qu’ils durent moins de 30 minutes. Pourtant, le public est au rendez-vous. Chaque semaine, la communauté de fans grandit, s’extasie et échange de nouvelles théories.

L’épisode 4, diffusé vendredi 29 janvier, a livré de nombreuses réponses aux mystères saupoudrés en début de saison. L’épisode 5 est venu en rajouter une (merveilleuse) couche,

Attention, évidemment, la suite de cet article contient des spoilers sur les quatre épisodes précédents.

Eh oui, il y aura des spoilers dans cet article.

Qui sont les gens enfermés dans le village de Westview ?

L’une des scènes marquantes de l’épisode 4 de WandaVision repose sur l’investigation que mènent les agents du SWORD à l’extérieur du village dans lequel Wanda évolue. Ils identifient, un à un, les habitants que côtoient Wanda et Vision (on y voit notamment l’excellente Kathryn Hahn, qui joue le mystérieux personnage d’Agnès).

A priori, il ne s’agirait pas de personnes connues de l’univers Marvel : les agents égrainent leurs patronymes « à la ville » (qui sont également fictifs) : le couple des Hart (le patron de VIsion) est joué par de certains Todd et Sharon Davis, Norm est joué par Abhilash Tandom, Beverly est une certaine Isabel Matsueida, etc.

Il semblerait que ces noms aient surtout été choisis comme des clins d’œil aux membres de la production de la série WandaVision : Sharon Davis (« Mrs Hart ») est en fait le nom de la directrice artistique et John Collins (Herb dans la « sitcom ») est aussi le nom d’un directeur artistique.

La séquence « IMDB » de l’épisode 4 de WandaVision  // Source : Disney+

Ces personnages sont-ils en vie ? Sont-ils tous morts comme Vision ? « Nous sommes tous… » avait commencé à confier un personnage à Vision, avant d’être coupé dans sa phrase, à la fin de l’épisode 3. La réponse n’a pas encore été donnée.

Qui contrôle les habitants de Westview ?

« Vous devez l’arrêter. Elle est dans ma tête », hurle Norm à la fin de l’épisode 5 de WandaVision. Il est l’un des collègues de Vision, dans une petite entreprise qui fabrique des choses que l’on ne comprend pas. Cette scène est cruciale car elle montre que les habitants de Westview sont pris au piège par une personne qui les forces à jouer un rôle. Ils ont pourtant une autre vie, en dehors de cette ville fictive — Norm demande ainsi à appeler sa sœur avec son smartphone.

Une question nous taraude pourtant. Norm parle-t-il vraiment de Wanda ? Il ne donne qu’un pronom féminin, mais jamais de nom précis de la personne qui contrôlerait ses pensées. D’ailleurs, lorsque Vision confronte Wanda à la fin de ce même épisode, elle lui répond qu’elle serait bien incapable de contrôler une centaine de personnes toute seule. Il se pourrait qu’elle mente… Ou bien qu’une autre sorcière est dans le coup ?

Qui est vraiment Agnès ?

Il commence à devenir évident que la voisine Agnès va jouer un rôle important dans le dénouement de l’intrigue de WandaVision. Le 20 janvier dernier, RTL publiait déjà un très long article fouillé sur le sujet. Il semble possible qu’Agnès soit en fait Agatha Harkness (Ag…+…nes), une sorcière très puissante qui a enseigné la sorcellerie à Wanda, dans les comics. Dans ces œuvres, elle est plutôt considérée comme un personnage gentil, même s’il lui arrive de mentir ou décevoir.

Or depuis le début de la série de Disney+, le personnage d’Agnès est différent des autres :

  • Les agents du SWORD n’ont pas réussi à trouver sa réelle identité ;
  • Elle apporte toujours le bon objet au bon moment pour faire avancer l’histoire de Wanda (la nourriture, la niche du chien) ;
  • Elle semble savoir qu’il s’agit d’une simulation (elle demande à Wanda s’il faut qu’elles refassent une scène de la fausse sitcom dans laquelle elles jouent) ;
  • Elle a empêché son voisin (qui coupait une haie dans l’épisode 3)  d’expliquer à Vision ce qu’il se passait vraiment dans le village ;
  • Elle semble vouloir absolument faire grandir les enfants de Wanda (en retrouvant le chien décédé des enfants).

De plus, l’actrice qui l’incarne n’est pas n’importe qui : il s’agit de Kathryn Hahn, vue dans des séries d’une grande qualité (Transparent, I Love Dick, Girls) et qui est devenue incontournable du paysage audiovisuel américain.

Agnès (Kathryn Hahn) dans l’épisode 5 de WandaVision // Source : Disney+

Pourquoi le village est-il un hexagone ?

C’est l’une des questions que se posent directement les agents du SWORD dans l’épisode 4 : « Pourquoi un hexagone ? » Visiblement, le village de Westview créé par Wanda prend cette forme à six côtés : c’est un motif que l’on avait déjà vu apparaître dans les épisodes précédents de la sitcom, notamment dans les faux génériques de la série inventée par Wanda.

Vision avec un très joli cardigan dans la fausse sitcom de WandaVision. Capture d’écran de l’épisode 3.

Qui est Vision ?

La question peut paraître étrange, et pourtant, il n’y a pas de réponse évidente. Au début de la série, Vision est en pleine possession de ses moyens, mais semble suivre tranquillement le cours de l’histoire de la sitcom : il est un mari aimant, torturé par des histoires futiles en rapport avec son patron. Mais au fur et à mesure que la série avance, le super-héros se pose de plus en plus de questions sur le monde dans lequel il vit. À plusieurs reprises, il s’interroge sur l’absurdité d’une situation — c’est alors que la pellicule rembobine, comme si Wanda cherchait à effacer les traces de doute formulées par son mari.

À la fin de l’épisode 4, Vision apparaît pendant un bref instant métamorphosé : il prend la forme qu’il avait à la fin d’Avengers : Infinity War, lorsque Wanda a été forcée de le tuer pour venir à bout de Thanos. L’image ne dure que quelques secondes, mais on comprend que Vision est probablement bien mort.

Le cinquième épisode enfonce le clou, montrant Vision qui cherche pro-activement des réponses à ses questions : il réussit à « extirper » un de ses faux collègues de son enchantement, puis va confronter Wanda, qui tente d’esquiver ses questions.

Quid de son existence dans ce monde étrange, qui semble venir de l’esprit de Wanda ? S’il a été recréé de toutes pièces par la sorcière rouge, comment est-il possible qu’il formule des doutes sur cette fausse réalité ?

Les enfants de Wanda et Vision sont-ils réels ?

Dans l’épisode 3 de WandaVision, la sorcière accouche  : on découvre deux jumeaux, Tommy et Billy, qui existent tout deux dans les comics (Tommy est nommé Speed, car il dispose d’une super-vitesse, et Billy est Wiccan, doté de pouvoirs psychiques).

Or, il semble difficile de concevoir que Wanda ait pu avoir des enfants avec Vision si celui-ci est bien mort. Alors, les enfants sont-ils sortis tout droit de l’imagination de Scarlett Witch ? Et pourquoi peuvent-ils grandir à l’envie aussi rapidement ?

Qu’est devenu l’agent du SWORD « apiculteur » ?

L’épisode 2 se terminait par l’apparition d’un mystérieux apiculteur, entouré d’abeilles, qui arborait le logo SWORD sur sa tenue. L’épisode 4 de WandaVision est venu donner plus d’explications sur son existence : il ne s’agit pas, en réalité, d’un apiculteur, mais d’un simple agent du SWORD qui a été envoyé depuis l’extérieur du village pour essayer d’y pénétrer.

« L’apiculteur » dans WandaVision.

L’objectif de l’organisation était de passer par les canalisations pour contourner le bouclier protecteur que Wanda a vraisemblablement érigé en forme d’hexagone autour du village de Westview. Cependant, l’agent a tout de même été « altéré » lorsqu’il a traversé le champ de force, et il s’est transformé en apiculteur. Lorsqu’il est sorti de la bouche d’égout devant la maison de Wanda et Vision, la sorcière a effectué un « retour en arrière » et il a disparu. Mais l’homme n’est pas réapparu à l’extérieur de la ville, laissant cette question en suspens  : qu’est-il devenu ?

Où est passé l’accent de Wanda ?

Si vous êtes un ou une habituée des films Marvel, vous savez que dans les premiers films où elle apparaît (de l‘Ère d’Utron à Captain America : Civil War), Wanda a un très fort accent, car elle vient de Sokovia, un pays imaginaire en Europe centrale.

Or dans la série, l’actrice Elizabeth Olsen ne prend pas du tout d’accent. Au cours de discussions enflammées au sein de la rédaction de Numerama, nous avons envisagé la possibilité qu’il s’agisse d’un choix volontaire, car il serait possible que Wanda reproduise, depuis son imaginaire, des séries américaines qu’elle aurait vues étant petite.

Cependant, l’argument ne tient pas. En effet, la Sorcière rouge a perdu son accent avant, dès Avengers : Infinity War, comme l’avaient remarqué certains fans pointilleux en 2018. Interrogés dans un podcast, les frères Russo (réalisateurs du film) avaient expliqué qu’il s’agissait d’une décision « intentionnelle », car Wanda aurait appris à être une espionne auprès de Black Widow, et aurait donc au fur et à mesure perdu son accent pour endosser ce rôle. Prendre l’accent américain lui aurait également permis de mieux cacher son identité pour ne pas être repérée dans le « monde réel ».

Mais cette réflexion datait de l’épisode 4. L’épisode 5 apporté de nouveaux rebondissements, notamment au moment où Wanda sort momentanément de la bulle du HEX et s’adresse aux agents du SWORD. On entend alors à nouveau un léger accent dans sa voix. Faut-il en déduire que les Avengers 3 et 4 étaient une petite parenthèse (car Elisabeth Olsen en aurait eu assez de parler avec un accent ?), ou est-ce simplement une erreur de continuité dans le MCU ?

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

La suite en vidéo

Read More

0 CommentsClose Comments

laissez un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Obtenez les derniers messages et articles dans votre e-mail

 

Nous nous engageons à ne pas envoyer de spam :)